« Le sommeil du Chabbat est un plaisir »



Question : Y a-t-il une Mitsva de dormir pendant Chabbat afin d’accomplir « Le sommeil du Chabbat est un plaisir », ou bien faut-il s’adonner à l’étude de la Torah durant tout le Chabbat ?

Réponse : Il a déjà été mentionné dans les propos de nos maîtres les Richonim (décisionnaires médiévaux) qu’il est une Mitsva de dormir pendant Chabbat puisque « Le sommeil du Chabbat est un plaisir », et il incombe chacun de délecter le Chabbat par un beau vêtement, de bons aliments et de bonnes boissons. De même, il est une Mitsva de dormir dans l’après-midi de Chabbat, afin de délecter le Chabbat. 

Cependant, il est rapporté dans le Yéroushalmi (cité par le Méïri sur Chabbat 118b) : Comment délecter le Chabbat ? 

Selon une opinion, par le sommeil. Selon une autre opinion, par l’étude de la Torah. 

La Guémara explique qu’en réalité, les 2 opinions ne sont pas en divergence, puisque l’une concerne un Talmid H’ah’am (un érudit dans la Torah) et l’autre concerne un homme qui travail. 

Le Méïri explique qu’un Talmid H’ah’am qui s’adonne à l’étude de la Torah durant toute la semaine, doit accomplir la Mitsva de dormir pendant Chabbat, afin que son esprit ne soit pas trop fatigué. Mais une personne qui travaille durant toute la semaine, se doit davantage d’accomplir la Mitsva d’étudier la Torah le jour de Chabbat. 

Mais les maîtres du Méïri expliquent le Yéroushalmi de façon inverse, et selon eux, puisqu’un Talmid H’ah’am prend un réel plaisir dans l’étude de la Torah, il doit délecter le Chabbat par l’étude. Par contre, puisqu’une personne qui travaille ne prend pas réellement de plaisir à travers l’étude de la Torah, elle doit délecter le Chabbat par le sommeil. 

Plusieurs Richonim expliquent de la même façon que les maîtres du Méïri (notre maître le H’YDA les citent dans son livre Mah’zik Bérah’a (chap.90). 

Il semble donc qu’il y a une divergence d’opinion s’il faut dormir l’après midi du Chabbat, ou s’il est préférable d’étudier la Torah. 

Selon la Kabbala (l’interprétation mystique de la Torah), comme le rapporte Rabbenou H’aïm VITTAL au nom du ARI zal, le sommeil est bon pour les Tsaddikim pendant Chabbat, et notre maître le ARI zal lui-même dormait 2 heures durant l’après midi de Chabbat, afin de délecter le Chabbat. 

Il pense apparemment comme le Méïri selon qui seuls les Talmidé H’ah’amim doivent dormir pendant Chabbat, mais les gens qui travaillent durant toute la semaine doivent davantage étudier la Torah durant toute la journée. 

Il est certain que selon tous les avis il n’est pas juste de consacrer toute la journée de Chabbat à dormir, comme le font certains en allant dormir immédiatement après le repas de midi jusqu’à l’heure de l’office de Minh’a et de Sé’ouda Chélichitt, car il n’est pas convenable de délecter le Chabbat seulement par des satisfactions physiques et voler ainsi à l’âme tout le plaisir de l’étude de la Torah. 

Nos maîtres enseignent dans le Midrach (Tanh’ouma Vayakhel) qu’Hachem a donné le Chabbat à Israël seulement pour étudier la Torah.

En particulier durant ces Chabbatot qui sont très courts, et où les nuits sont longues. Il est juste que chacun s’impose d’aller écouter des cours et des explications sur la Paracha chaque Chabbat, et ainsi, on méritera le jour qui n’est que Chabbat et repos éternel.