Bnei Noa'h et Pourim


(Le jour de Pourim, les Bnei Noa'h peuvent – s'ils le désirent – adopter certaines habitudes. Les trois activités qui suivent : la lecture du Livre d'Esther, donner la charité et être joyeux, sont sans doute celles qui sont les plus recommandées.)

Purim

Lecture du Livre d'Esther

Il est certainement conseillé aux Bnei Noa'h de lire le Livre d'Esther dans lequel est raconté l'histoire des Juifs et la façon dont Hachem les a sauvés du sort peu enviable que leur réservait Aman.

Même si la lecture du Livre d'Esther peut s'effectuer à n'importe quel moment pendant le 14ième jour du mois juif d'Adar (cette année, ce jour tombe le 5 mars 2015), il est bien d'organiser la lecture pendant la matinée.

Il est important d'essayer de relever les enseignements généraux qu'il est possible d'apprendre à la lecture du Livre d'Esther. Par exemple : que le Créateur peut sembler absent de notre vie, mais qu'Il est pourtant toujours proche de nous. Également : que nous avons tous besoin d'un leader pour nous révéler le chemin à suivre et que cet enseignement du leader doit être respecté de la façon la plus précise possible.

Charité

Le jour de Pourim, il est bien de donner la charité à des pauvres.

Dans la mesure du possible, il est important de s'assurer que la charité soit donnée à des personnes qui en ont réellement besoin. On peut donner la charité à des organismes sociaux si nous savons qu'ils sont sérieux dans leur mode de fonctionnement.

Être joyeux

La joie de Pourim consiste à être joyeux d'être... ce que nous sommes !

À l'image des Juifs qui sont joyeux le jour de Pourim, un Ben Noa'h doit être joyeux d'avoir le privilège de vivre ce jour-là.

Remercier Hachem pour tout le bien qu'Il nous fait et le constant soutien qu'Il représente dans notre vie.

Être joyeux n'est pas une activité égoïste : il est important d'essayer de rendre également les autres joyeux. Dans le monde dans lequel nous vivons, cela n'est pas toujours facile, mais cela est un des défis de Pourim : utiliser le quotidien pour en faire une source de joie et de bonheur.