Une horreur dotée de sens


« David-Yits'haq, suite à l'horrible attentat qui a eut lieu hier à Jérusalem [le 18 novembre 2014 et dans lequel 4 personnes juives ont été tuées à coup de hache tandis qu'elles priaient dans une synagogue], mon esprit a été extrêmement perturbé toute la journée.Je n'arrive pas à donner un certain sens à une telle horreur. Pouvez-vous m'aider à en trouver. » Chmouel, Israël.

Chmouel,

En venant au monde, chaque personne possède une mission spécifique qui lui a été attribuée par D-ieu. Même s'il est presque impossible de découvrir la nature exacte de cette mission, une chose est certaine : lorsqu'un individu l'a accomplie, il quitte ce monde. Hachem a donné, Hachem a repris. 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, aucune personne détient le pouvoir de décider de la vie ou de la mort d'une autre. Ainsi, lorsque – par exemple – un accident de la circulation survient, c'est du Ciel qu'il a été décidé que Reuven, Chimon ou Levi devait être blessé ou – que D-ieu nous protège – décéder.

C'est donner trop de pouvoir à l'homme de croire que les deux animaux en forme d'être humain qui ont tué sauvagement hier les quatre personnes juives dans une synagogue de Jérusalem possédaient la faculté de mettre fin à leur vie. Plutôt, il est plus exact de dire que ces quatre personnes avaient terminé leur mission en ce monde et que – pour une raison que seul le Maître du monde connaît – elles devaient le quitter de cette façon.

Dans tous les cas, il est certain que pour leur départ, D-ieu a utilisé deux personnes qui méritaient d'avoir une après-vie douloureuse. Le crime atroce qu'elles ont commis justifiera les souffrances qu'elles endureront. D'autre part, la façon inhumaine dont ces quatre personnes sont décédées les aidera à obtenir une place encore plus belle dans l'autre monde.

Quant à nous, que devons-nous apprendre de cette tragédie ? Devons-nous uniquement afficher notre dégoût et notre indignation avant de reprendre notre train-train quotidien ? Certainement pas !

Nous devons nous souvenir que nous sommes les dépositaires d'une âme précieuse et dont le seul désir est de se rapprocher d'Hachem à chaque instant de notre vie. Nous possédons l'obligation de faire notre possible pour envoyer le bon message à D-ieu : celui de notre volonté de faire encore mieux et encore plus pour nous rapprocher de Lui.

Plus nous montrerons au Créateur que nous entendons ce message, plus le risque de voir de tels événement tragiques se dérouler diminuera. C'est afin de nous réveiller spirituellement que D-ieu dirige le monde à Sa façon. À nous de Lui montrer que nous n'avons plus besoin de telles horreurs pour nous rapprocher de Lui.

Ainsi, nous devons saisir le plus grand nombre possible d'occasions pour prier, étudier la Tora, faire des mitswoth, respecter les lois fondamentales qui doivent régner dans chaque maison juive : respecter le Chabath, manger cacher, suivre les lois de la pureté familiale... La liste est longue d'opportunités que nous avons pour crier au Ciel notre besoin de compassion : « Assez ! Assez ! Maître du monde, ouvre-moi les yeux et rapproche-moi de Toi ! Aide-moi pour ne plus avoir besoin d'une telle secousse pour prendre conscience du sens réel que doit posséder ma vie ! »

Chmouel, chaque personne juive possède un pouvoir immense : celui de changer le cours du monde. Je vous assure que pour chaque mitswa que chaque Juif fait, c'est une somme immense de douleurs qui est détournée du monde. Nous vivons réellement des moments difficiles et c'est pour nous rappeler vers Lui que le Maître du monde les autorise. Puissions-nous le réaliser le plus rapidement possible afin d'éviter d'autres atrocités. Amen !