Likouté Moharan : la citation du jour


“Le manque que nous ressentons résulte de nos fautes.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 8)

Commentaire : L'âme juive est d'une Sainteté que l'entendement humain ne peut pas comprendre. Sa source de vie lui est donnée par le Ciel et chaque pas que nous faisons pour nous rapprocher de D-ieu lui donne autant d'énergie.

À l'inverse, si nous faisons marche arrière et que nous transgressons la Volonté divine, qu'à D-ieu ne plaise, nous diminuons automatiquement la vitalité de notre âme. Si nous sommes à son écoute, nous ressentirons alors un manque en nous.

C'est ce manque auquel fait référence Rabbi Na'hman. Il est possible de l'ignorer, si nous accordons aux vanités de ce monde l'importance qu'elles n'ont pas. Cependant, si nous cherchons réellement la voie de la vérité, nous pouvons percevoir cette “petite chose” qui nous laisse toujours insatisfaits, même après nous avoir fait plaisir et ce, aux dépends du désir d'Hachem.