Likouté Moharan : la citation du jour


“Il n'y a pas de mort sans péché et de souffrance sans fautes.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 8)

Commentaire : Il s'agit d'un axiome dans le judaïsme : toute action est récompensée ou punie, selon sa nature. En son absence, c'est le concept entier de Justice divine qui disparaîtrait. C'est notre foi en Hachem et en Sa capacité d'appliquer une justice irréprochable qui nous permet de vouloir nous en rapprocher.

Au-delà de ce principe fondamental, il est extrêmement difficile d'aller au-delà. De fait, nous ne pouvons rien déduire de la mort ou des souffrances d'une personne par rapport à ses actions durant sa vie. Ceci est du ressort du Ciel et bien stupide est celui qui essaie de jouer les devins.

Ce que nos yeux voient n'est qu'une partie microscopique de la réalité et la Justice divine est un concept trop élevé pour que nous puissions l'apprécier à sa juste valeur. Plutôt, c'est sur notre émouna que nous devons nous appuyer pour aller de l'avant.