Le jour le plus long

Le jour le plus long


Maître du monde,

Aujourd'hui dimanche 19 juin – en Israël – est le jour le plus long de l'année. Permets-moi d'en profiter pour Te rendre hommage en ce jour.

Je ne suis ni un grand Sage, ni sage du tout à vrai dire. Pourtant, je désire Te dire à ma façon combien je T'aime et combien je suis heureux d'avoir en moi une âme sainte.

Je ne suis pas un saint. Maintes fois pendant l'année j'ai pensé à moi… en T'oubliant complètement. En l'avouant, je Te demande de croire en ma bonne foi : je désire me rapprocher de Toi, autant que cela m'est possible. Mais que veux-Tu : n'est-ce pas Toi qui m'a créé avec le mauvais penchant ?

Sache que lorsque je tombe, c'est à cause de lui. Personnellement, je ne désire faire que Ta volonté. Je Te le promets ! Seulement, je suis tellement faible. Que de fois me suis-je dis : “C'est décidé, je ne fauterai plus !” Pourtant, ma bonne volonté a duré… quelques jours au mieux. À la première occasion, ce sont mes yeux qui ont erré, ma bouche qui a fauté et pire que tout : mon cœur qui T'a oublié.

L'émouna simple et pure

Je désire croire en Toi d'une façon simple et pure. À l'image de l'enfant qui aime son père, sans raison particulière, simplement parce qu'il est son père. Je désire T'aimer de cette façon. T'aimer tout le temps, chaque heure et chaque minute de mes jours.

En ce jour le plus long de l'année, je veux profiter du temps accru que Tu m'accordes pour Te servir encore mieux. Du lever de mon lit, jusqu'à mon coucher, je Te promets de garder mes yeux des regards interdits, ma bouche des paroles impures ; je ferai de mon mieux pour que mes pensées restent dirigées vers Toi.

Un jour par an, le jour où les secondes sont les plus nombreuses, je désire multiplier les occasions pour T'afficher mon amour. Aujourd'hui, mes prières seront plus réfléchies et plus convaincantes. Mes actions marquées par mon amour envers les autres juifs.

En ce jour, je désire que ma femme soit fière de moi. Moi qui faute si souvent à son égard !

En ce jour, je désire que mes enfants soient heureux d'avoir un père tel que le leur. Je m'en veux tellement de ne pas être souvent à la hauteur !

Toutes mes résolutions n'aboutiront à rien si Tu ne viens pas m'aider. Je sais que je ne parviendrais jamais – réellement jamais – à vaincre mon mauvais penchant si Tu n'es pas à mes côtés.

Je lève mes bras vers Toi : “Maître du monde ! Viens à mon aide en ce jour ! J'ai tellement besoin de toi pour affronter les nombreux défis de la vie ! Je sais que pour Toi, je représente l'univers entier ; aide-moi à T'accorder plus de place dans mon cœur. N'oublie pas les larmes que je verse en Te priant. Il n'y a rien au monde que je désire plus que de me rapprocher de Toi. Aide-moi à ne pas l'oublier.”