Likouté Moharan : la citation du jour


“Il est impossible de ne pas ressentir un sentiment de fierté lorsqu'on nous loue.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 4)

Commentaire : Rabbi Na'hman ne fait pas référence à la personne qui court après les honneurs et qui dépend du regard des autres. Si c'était le cas, cette citation ne nous apprendrait pas grand-chose. Plutôt, il est fait référence à l'individu qui peut être modeste et humble, mais qui ne reste pas insensible lorsqu'on lui fait des compliments.

C'est pour cela que cette citation concerne la quasi-totalité de l'humanité. De fait, il est presque impossible de ne pas ressentir un certain plaisir lorsqu'on nous loue. Cela est encore plus vrai si on nous complimente pour une mitswa ou pour une bonne action que nous avons faite.

Atteindre le niveau où les compliments ne nous touchent plus est réservé à la personne qui est parvenu au bitoul complet. C'est seulement celui qui a annulé entièrement son aspect corporel qui n'est plus touché par ce monde. Même si ce niveau est réservé au Tsadiq complet, nous devons tout faire pour nous en rapprocher chaque jour.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Sylvia bat Miriam.