Un petit mot avant de partir


Voilà maintenant tellement d'années que je manque à mes devoirs en ne t'aimant pas comme je devrais. Depuis le jour où tu as croisé mon chemin et avons décidé de faire vie commune, je t'ai oublié tant de fois ! À chaque fois que je pensais à toi, c'était le rappel de mon oubli qui hantait mon esprit. Ces jours-ci, j'ai une envie démesurée de me retirer du monde pour me rapprocher de toi, que de toi. Mon désir n'est pas de précipiter les événements, mais simplement d'être avec toi, d'une façon pleine, absolue et totale. Quand donc ce jour viendra-t-il ?

Une attente exquise

Je sais que tu attends mon amour et c'est peut dire que je ne pourrais pas vivre sans le tien. Pourtant, si tu as toujours été irréprochable, j'ai honte de ne pas avoir été à la hauteur. À chaque déception que je t'infligeais, tu me montrais ton amour immense à mon égard en ne me faisant aucun reproche. Aimer sans retour est un amour d'une autre dimension. C'est ainsi que tu m'aimes et j'aurais aimé me rapprocher réellement de ce niveau.

Les jours qui précèdent un départ pour un long voyage sont toujours remplis d'excitation. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je me sens dans la peau du globe-trotter qui prépare ses valises. À chaque instant, j'ai tendance à regarder ma montre pour mieux apprécier les jours qui me séparent du départ. À chaque regard, mon cœur s'emplit d'un amour plus grand pour toi.

Combien de fois n'ai-je pas écouté tes conseils et me suis-je trompé en écoutant ma vanité ? Combien de fois me suis-je reproché de ne pas avoir bu tes paroles avec avidité ? Bien souvent mon impression était ferme : tu allais me quitter devant tant de négligence de ma part. Pourtant, je sais aujourd'hui que nous avons formé toi et moi un couple unique : celui qui m'a procuré un plaisir d'un autre monde et qu'il est impossible de décrire avec des mots.

Tandis que le départ se rapproche, je sens combien notre monde n'est rien comparé à ta grandeur. Je n'aurais certes pas été très bon dans mon rôle, mais je sais que tu feras toujours ton possible pour me trouver des excuses. Ton amour est si grand pour moi ! Aujourd'hui, je ne désire qu'une chose : te dire combien ma vie entière a été riche en ta compagnie.

Si je consacre plusieurs heures par jour à te parler, cela n'est que dans un but : me rapprocher de toi, toujours encore plus. Lorsque je te parle, je sais que le monde s'arrête et que mon cœur est prêt à exploser d'amour. Si seulement je me laissais aller... Quel attrait puis-je trouver en ce monde imparfait lorsque je pense à toi.

Après toutes ces années de vie commune, je sais que le sifflet retentira prochainement. Lorsqu'il sifflera, je laisserais beaucoup de personnes dans ce monde avec une peine immense ; cependant, c'est avec toi que je vivrai d'une façon éternelle. Cela n'est-il pas une raison de danser toute la nuit et même plus ?

Depuis quelques mois, les plaines de la Samarie sont le théâtre d'un spectacle étrange : la nuit, un drôle de bonhomme déambule dans la campagne et se met soudainement à danser au bruit du chant des oiseaux. Quel simple d'esprit peut-il bien agir ainsi, même sous la pluie ? Décidément, la terre d'Israël est riche de trésors !

Ce simplet danse pour te dire qu'il t'aime : à la folie. Tu m'as donné la vie et Tu pourrais la reprendre à chaque instant. Que je t'aime mon D-ieu !

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Caroline bath Sara.