Lire les Téhilim (Psaumes) 6:11

Lire les Téhilim (Psaumes) 6:11

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Qu'ils aient honte et qu'ils soient absolument terrifiés tous mes ennemis ! Ils se repentiront et ils auront instantanément honte.” (Psaumes 6:11)

Nos ennemis sont tous ceux qui désirent nous empêcher de servir D-ieu selon Sa volonté et dans la joie. Lorsque nous parvenons à déjouer leurs plans et à réaliser une mitswa, nous les remplissons de honte. Le plus grand de nos ennemis est celui qui réside en nous : le mauvais penchant qui essaie continuellement de nous convaincre à tout faire... sauf la volonté du Ciel.

Un combat pour la vie

Certains des combats que nous menons dans la vie sont provisoires. Un patron irascible, un voisin méchant, une rencontre fortuite... Même si chacune de ces personnes peut s'opposer à nous – et rendre notre vie difficile – la place qu'elles tiennent dans notre environnement est temporaire. De fait, un emploi et vite perdu... avant d'en retrouver un autre ; changer de quartier ou de ville au cours d'une vie est une chose commune et la mauvaise rencontre que nous avons faite ne dure généralement pas longtemps.

Cependant, il existe un ennemi qui nous suit chaque jour de notre vie : le Yetser Hara' (le mauvais penchant). Cet ennemi ne possède qu'un seul objectif : celui de nous éloigner du Créateur, qu'à D-ieu ne plaise. Lorsqu'il n'y parvient pas, il essaie au moins de ralentir notre rapprochement avec le Divin. Le Yetser Hara' n'est pas seul : il a à sa disposition une horde de soldats qui revêtent une multitude de costumes : celles d'autres êtres humains, d'animaux, de plantes, d'objets...

Deux règles fondamentales sont à connaître dans ce combat de notre vie : 1) nous devons constamment affaiblir notre ennemi de toujours afin de mettre toutes les chances de notre côté ; 2) nous devons prier sans cesse pour qu'Hachem intervienne en notre faveur dans cette lutte. Sans cette intervention, nous n'avons aucune chance de l'emporter.

Affaiblir un ennemi est important, principalement lorsque celui-ci est extrêmement fort. Le Yetser Hara' est d'une puissance et d'une intelligence redoutables et ses astuces pour nous tromper sont innombrables. Ainsi, l'affaiblir est une obligation si l'on désire réellement faire pencher la balance en notre faveur.

De quelle façon affaiblit-on le mauvais penchant ? En priant, en étudiant la Tora et en faisant des mitswoth ! Chaque de ces actions représente un surplus de vitalité que nous ôtons au Yetser Hara' et que nous donnons à notre Yetser Hatov (bon penchant). De plus, si une mitswa est faite dans la joie de servir Hachem, cette vitalité est augmentée d'une façon significative.

Cependant, tous nos efforts seront vains si nous ne demandons pas à D-ieu de nous aider à gagner le combat. C'est une grande vanité que de se croire de taille à vaincre seul. C'est précisément afin d'observer notre attitude dans les moments difficiles de la vie – qui sont nombreux – que le Maître du monde nous a mis au monde. Si nous dirigeons nos appels sincères vers le Ciel et que nous faisons notre possible pour lutter et suivre la Volonté divine, nous remplissons notre rôle à la perfection, au-delà des fautes que nous avons commises.

D'autre part, si nous pensons pouvoir vaincre seul, nous commettons une faute grave dont les conséquences ne tarderont pas à s'abattre sur nous, que D-ieu nous préserve. L'aide du Ciel est vitale, chaque instant de notre vie, du jour de notre naissance jusqu'à notre disparition de ce monde.

À suivre...