Likouté Moharan : la citation du jour


“Les personnes fières ne s'adressent pas aux Tsadiqim pour leur demander de prier pour eux.” (Rabbi Na'hman, Likouté Moharan I, 10)

Commentaire : Une personne fière ne peut pas admettre que d'autres possèdent des pouvoirs qu'elle n'a pas. Lorsque nous pensons que nos prières suffisent pour obtenir des réponses positives à nos demandes, nous faisons preuve d'une fierté malvenue.

Demander aux Tsadiqim de prier pour nous, ce n'est jamais leur demander d'exaucer nos demandes. Cela serait de l'idolâtrie. Plutôt, nous leur demandons de faire parvenir nos prières au Maître du monde afin de recevoir une réponse rapide et favorable.

Il faut demander constamment aux Tsadiqim de prier pour nous. Cela est le plus sûr moyen de voir nos prières atteindre leurs objectifs. Sans s'adresser aux Tsadiqim, nous ressemblons à une personne qui désire entrer dans un château, mais qui n'en possède pas la clé.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Israël ben Sara.