Likouté Moharan : la citation du jour


“C’est en pleurant et en criant dans la Tora et la prière que nous méritons d’engendrer l’intellect de sa dissimulation.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 21)

Commentaire : Dans le monde séculier, l'intellect d'une personne se développe en rapport de la quantité de matériel qu'elle apprend. Simplifier au maximum, cela revient à dire que plus le nombre de pages qu'une personne a lu et retenu est important, plus elle possède de chances d'avoir plus d'intelligence.

Dans le domaine spirituel, les choses sont différentes. Une personne peut connaître le Talmud par cœur, sans avoir pour autant la moindre parcelle d'intelligence. Plutôt, c'est en pleurant et en criant à propos de son désir de se rapprocher de D-ieu que notre intelligence croît.

Il est important de ne pas oublier ce concept. Trop souvent, le mode de pensée non juif envahit le nôtre et nous pensons qu'Hachem aime une personne en fonction de la quantité de matériel qu'elle connaît. Rabbi Na'hman nous rappelle ici que l'aspect essentiel de notre personne que désire le Créateur est notre cœur et notre volonté de vouloir nous rapprocher de Lui.