Likouté Moharan : la citation du jour


“Grâce à la prière, de la sainteté est ajoutée au-dessus.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 20)

Commentaire : Voici ce que le mauvais penchant désire nous faire croire : que nos prières sont seulement des paroles comme les autres qui s’envolent avec le vent. Personne ne les écoute, ni les entend et – en fin de compte – on peut même douter de leur efficacité, que D-ieu nous préserve. Il n’y a rien de plus faux.

C’est précisément parce que nos prières possèdent un pouvoir immense que le yétser hara’ désire nous faire croire l’inverse. Comme par hasard, lorsqu’une personne ment ou prononce la médisance, le mauvais penchant ne cherche pas à lui révéler l’inutilité et le danger de ses paroles !

Lorsqu’une âme juive prie, chaque lettre prononcée ajoute de la sainteté à la Présence divine. Nous ne pouvons pas comprendre réellement ce concept, mais il nous suffit de savoir que nos prières sont inscrites – pour l’éternité – dans le Ciel et qu’aucun mot ne se perd.