Likouté Moharan : la citation du jour


“L’esprit humain est incapable de comprendre clairement la notion de libre-arbitre.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 21)

Commentaire : Nous savons comme certitude que D-ieu sait tout du passé, du présent et du futur. Ainsi, une question évidente se pose : où se situe le libre-arbitre de l’être humain si Hachem sait déjà ce qu’il va faire ?

Cette question fait partie de celles que l’entendement humain ne peut pas comprendre. C’est précisément sur ce type de questions que notre émouna (foi) est mise à l’épreuve et testée. C’est également pour cela que nous ne devons pas hésiter à admettre nos limites et dire simplement : “Je ne sais pas.”

Il est de la plus grande vanité de penser que nous pouvons tout savoir, tout connaître et tout comprendre. Le sentiment d’humilité consiste plutôt à reconnaître nos limites et à bien les vivre. C’est principalement dans ce domaine que le Maître du monde juge du sérieux de notre émouna.