Likouté Moharan : la citation du jour


“Nous ne possédons pas la force de punir nous-mêmes les personnes méchantes.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 20)

Commentaire : Si la Tora qui avait été donnée par D-ieu à Moché était extrêmement puissante, la Tora que nous possédons est faible. La différence entre les deux s’explique par nos fautes, ainsi que celles des générations qui nous ont précédées.

À cause de sa faible force actuelle, la Tora n’est pas écoutée et son enseignement est l’objet constant d’attaques : des autres nations et de la nôtre. Logiquement, ce sont également les Tsadiqim qui sont pris à la légère.

Cette situation nous force à dépendre des tribunaux des autres nations pour punir les méchantes personnes qui s’opposent à la volonté du Créateur. Ainsi, ce sont des jugements pervertis dont nous dépendons. La véritable justice n’est plus de ce monde et il nous reste que la prière pour espérer ne pas en être les victimes.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Ludovic ben Noémie.