Likouté Moharan : la citation du jour


“Au début, le mauvais penchant revêt les vêtements d'une mitswa. Il trompe la personne en l'incitant à faire ce qui ressemble à une mitswa.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 1)

Commentaire : Le yetser hara’ (mauvais penchant) se manifeste à travers tout ce qui nous retient de nous rapprocher d’Hachem. Même s’il peut nous attaquer d’une façon déclarée en nous tentant de faire une transgression, le plus souvent, il est beaucoup plus sournois.

Une attaque favorite du mauvais penchant consiste à se présenter sous les aspects d’une bonne action. Aider telle personne, nous rendre à tel endroit pour faire plaisir… tout est bon pour nous faire culpabiliser si nous pensons ne pas faire ce qu’on nous propose.

Cependant, si notre femme a besoin de nous à la maison ou si nos enfants désirent leur père pour leur raconter une histoire à l’heure d’aller se coucher, nous devons nous interroger à propos de la chose la plus importante à faire. N’est-il pas absurde de rendre service à son ami si cela provoque la colère de notre femme ? Quel plaisir à aider une tierce personne si pendant ce temps, nos enfants se couchent tristes parce qu’ils n’ont personne pour leur raconter leur histoire favorite ?

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Chim'on ben Sara.