Likouté Moharan : la citation du jour


“Il y a une grande différence entre une personne qui entend le véritable Tsadiq et une qui en entend une autre répéter ce que le Tsadiq a dit.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 19)

Commentaire : Rabbi Na’hman nous apprend ici une vérité trop souvent oubliée. Certes, il est de la première importance d’étudier nos livres saints (Tora, Talmud, Choul’han ‘Aroukh, etc.) et de faire tous les efforts possibles pour les comprendre.

Cependant, nous ne devons pas croire que le judaïsme ressemble à un diplôme universitaire qu’il est possible d'obenir par correspondance ! Plutôt que de simplement connaître le judaïsme, notre objectif principal doit être de vivre son judaïsme.

C’est pour cette raison qu’un enseignement donné par une personne vivante est d’une autre nature qu’un enseignement appris dans un livre. Même si le premier n’exclut pas le second (de fait, l’étude basée sur les livres est essentielle), il ne peut pas y être comparé et lui aussi est indispensable.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Roni ben Dalia.