Likouté Moharan : la citation du jour


“Le Tsadiq correspond aux concepts de révéler et cacher.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 63)

Commentaire : Imaginez le plus grand chirurgien au monde qui partagerait la totalité de son savoir avec des étudiants en médecine de première année. Les risques sont grands que ceux-ci se retrouveraient rapidement submergés par une quantité de connaissance qu'ils ne pourraient pas maîtriser.

Cette quantité de connaissance pourrait même être dangereuse pour les étudiants : elle risquerait de les dégoûter pour toujours de la science qu'ils désiraient apprendre. Dans le domaine spirituel, un processus similaire existe.

Ainsi, lorsque le Tsadiq se révèle, c'est pour partager une once de son savoir. Cependant, celle-ci n'est qu'une goutte d'eau dans un océan. S'il nous donnait plus, nous courrions le risque d'être assommés. Cela explique la raison pour laquelle le Tsadiq peut nous sembler quelques fois proche de nous : lorsqu'il ne se révèle pas, nous pourrions croire que nous sommes proche de lui alors qu'en réalité, il vit dans un autre monde.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Beniyamin ben Susie.