Likouté Moharan : la citation du jour


“L'essence de la rectification spirituelle de chaque chose est complétée spécifiquement dans ce monde.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 19)

Commentaire : Le tiqoun (rectification spirituelle) est un concept essentiel qui nous permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et la façon dont nous devons nous en servir. Si l’on ignore ce concept, on perçoit le monde à la façon des animaux : ce qui nous entoure ne demande qu’à être utilisé selon notre bon plaisir.

Chaque être vivant et chaque chose existent dans le monde afin de recevoir son tiqoun. Par exemple : un arbre a été créé afin d’entendre des centaines de bénédictions. De quelle façon cela est-il possible ? Lorsque l’arbre est utilisé pour faire une table et que celle-ci est achetée par une famille juive. Chaque bénédiction prononcée par les membres de cette famille – lors des repas – apporte son tiqoun à l’arbre.

Pour les personnes, cela signifie qu’Hachem nous met dans des situations – que nous ne trouvons pas toujours agréables – afin de recevoir notre tiqoun ou de réaliser le tiqoun d’une chose (comme l’arbre cité ci-dessus) ou d’une tierce personne. Par exemple : en donnant – d’une façon involontaire bien sûr – un mauvais renseignement à une personne, celle-ci a perdu plusieurs heures avant de retrouver son chemin. Afin de réparer notre faute, D-ieu fait que nous rations un train, ce qui nous oblige à attendre plusieurs heures le suivant.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de 'Hanna bath Mazal.