Lire les Téhilim (Psaumes) 9:7

Epee!

“Les ennemis sont arrivés à leur fin à cause de l'épée éternelle ; quant aux villes que Tu as détruites, c'est leur souvenir qui disparaît.” (Psaumes 9:7)

Nos ennemis nous haïssent au-delà de la raison. Un auteur n'avait-il pas écrit que si les juifs n'existaient pas, les antisémites les auraient inventés ? Cette haine fait partie intégrante de leur personnalité et il est futile et dérisoire de vouloir la supprimer grâce au dialogue, à l'éducation... Plutôt, nous devons avoir l'émouna (foi) que le monde est dirigé par un Créateur et que c'est Lui qui décide de l'agissement de nos ennemis.

Une existence justifiée

S'il en est ainsi, une question évidente se pose : pour quelle raison Hachem nous fait-Il rencontrer des ennemis ? Ne disons-nous pas que D-ieu est bon et rempli de compassion ? À quel style d'individu viendrait-il l'idée d'envoyer des ennemis à ses amis ? Une telle amitié et relation auraient-elles une seule raison de se maintenir ? Ainsi, nous pouvons nous poser la question sur l'opportunité que le Ciel a de nous rendre la vie moins simple qu'il le pourrait.

S'il ne fait aucun doute que l'existence de nos ennemis dépend entièrement de la volonté d'Hachem, leur présence en ce monde sert un seul objectif : celui de nous rapprocher du Maître du monde. À l'image d'un père qui inflige une punition à son fils, le Créateur érige des ennemis sur notre chemin pour nous réveiller au spirituel.

La punition d'un père à l'encontre de son fils est justifiée seulement si elle lui permet de se rendre compte de la gravité de son comportement et de se repentir. En d'autres termes, une punition possède un objectif positif : celui de la téchouva (du repentir). De fait, une punition infligée pour une autre raison (sous le coup de la colère, par méchanceté...) est cruelle et ne devrait pas exister.

La situation est la même avec D-ieu : chaque personne reçoit ce qu'elle mérite et ce qui peut l'aider à ouvrir les yeux afin de sortir de son sommeil spirituel. C'est également pour cette raison que nos difficultés dans la vie – les grandes comme les petites – doivent être perçues sous un aspect positif : celui qui nous permet de nous rapprocher d'Hachem.

Dans la mesure où la justice céleste est parfaite, le Maître du monde nous envoie seulement les ennemis que nous pouvons vaincre. Notre outil principal dans cette lutte est la prière : dans chaque situation et à chaque instant. Lorsqu'un obstacle se dresse sur notre route, nous devons donc y voir la volonté de la Présence divine et profiter de cette opportunité pour redoubler d'ardeur dans notre volonté de rapprochement avec le Divin.

Voici à quoi tient la survie de nos ennemis : à notre entêtement à ne pas vouloir nous réveiller spirituellement. Pourtant, il suffirait de prier sincèrement et d'admettre notre dépendance absolue envers D-ieu pour que nos accusateurs disparaissent immédiatement et pour toujours. C'est à cela que le Roi David fait référence dans le verset : la force de la téchouva est immense et des villes entières d'opposants peuvent être rayées de la carte en un instant. Si seulement nous désirions nous réveiller...

La peur, l'inquiétude et le stress devant nos ennemis s'expliquent par notre manque de Savoir. De fait, c'est parce que nous ne voyons pas la Présence divine à travers les obstacles qui remplissent notre vie que nous les percevons d'une façon négative et douloureuse. Cependant, si nous pensons à l'objectif final et leur raison d'être, la vie prend une nouvelle tournure : celle de la joie constante et du bonheur quotidien !

À suivre...