Lire les Téhilim (Psaumes) 9:6

Bad Guys by Justin Aerni

“Tu as détruit des peuples, perdu l'impie : leur nom, Tu l'as effacé à tout jamais.” (Psaumes 9:6)

Dans le verset précédent, le Roi David déclarait la perfection absolue de la Justice divine. Venant du Créateur, les erreurs, retards, incompréhensions, corruptions... n'existent pas et il est inutile d'espérer en voir un jour ! Ce qui est dû est donné et ce qui est mérité est accordé. Ceci fonctionne dans les deux sens : le positif et le négatif

Les méchants : une existence temporelle

Lorsque nous rencontrons une personne qui nous importune, que D-ieu nous préserve, nous pensons souvent que la vie serait plus facile en son absence. Des petits tracas quotidiens aux situations réellement dangereuses, nous demandons alors à D-ieu d'ôter cet obstacle à une tranquillité d'esprit et à une sécurité dont chaque individu a besoin pour mener une vie paisible.

Évidemment, nous avons raison de prier pour notre salut et dans les moments d'opposition, il est tout à fait naturel de demander l'aide du Maître du monde. Pourtant, nous ne devons jamais oublier que l'autorité à laquelle nous nous adressons pour être sauvés est aussi celle qui met devant nous l'obstacle qui nous dérange tant. En ce monde, point de hasard : tout est souhaité, voulu et programmé par Hachem.

C'est précisément pour cette raison que la disparition des personnes méchantes et mauvaises peut intervenir aussi vite qu'elles sont apparues. Dans les deux cas, elle ne font que répondre à une décision céleste qui se sert d'elles pour nous aider à trouver le droit chemin. Lorsque leur mission est atteinte, elle s'évaporent souvent plus vite qu'on s'y attendait.

L'histoire du peuple juif est longue et le nombre de nos ennemis est important. Combien de soi-disant « grandes nations » ou de « peuples éternels » avaient juré notre perte et s'étaient fixé comme objectif de nous effacer de la surface de la terre, qu'à D-ieu ne plaise ? Quelques siècles plus tard – ou mêmes seulement quelques décennies plus tard – que reste-t-il de ces nations et de ces peuples ? Ce sont eux qui ont disparu, tandis que le peuple juif continue sa marche vers le Divin. Quel contraste entre leur objectif déclaré et leur fin !

Cette leçon d'histoire peut nous aider dans la période perturbée dans laquelle nous vivons. De fait, il semble que le monde entier soit contre nous. Qu'il s'agisse de l'État d'Israël ou des membres du peuple juif qui vivent aux quatre coins du monde, les raisons d'espérer diminuent chaque année un peu plus. Qui peut aujourd'hui citer un allié certain et de confiance de l'État d'Israël ? Dans quel pays les juifs vivent-ils véritablement en toute tranquillité ?

Plutôt que de dépenser notre énergie à crier, se morfondre ou maudire, nous devons prendre conscience que tous nos opposants sont voulus par le Créateur. Ainsi, n'est-il pas plus intelligent de s'adresser à la source plutôt qu'à sa volonté ? Ainsi, ce sont nos prières que nous devons multiplier pour voir le ciel s'éclaircir ; ce sont nos actions que nous devons essayer de coller à la Volonté divine ; ce sont nos pensées que nous devons parvenir à rendre plus belles, plus saintes. C'est de la sorte que nous ferons pencher la balance en notre faveur.

S'il est impossible à l'entendement humain de comprendre la façon précise dont fonctionne la Justice divine, une chose est certaine : en suivant le désir de D-ieu, nous faisons notre part de notre travail. Si les difficultés surgissent, nous pourrons alors plus facilement demander à Hachem de faire la Sienne !

À suivre...