Les animaux sont-ils intelligents ? (1)


Question d'un lecteur :

Selon certains enseignements du judaïsme, les animaux ne possèdent pas d'intelligence et ils ne peuvent pas parler. Pourtant, des études scientifiques récentes ont démontré d'une façon claire que les animaux possèdent une certaine mesure d'intelligence et que certaines espèces ont un langage qui leur est spécifique.

Nous constatons également que les animaux planifient certaines tâches, qu'ils échafaudent une stratégie qui correspond à un but particulier, qu'ils peuvent résoudre certaines difficultés, qu'ils apprennent de leur expérience, qu'ils s'adaptent aux nouvelles situations et qu'ils démontrent d'autres formes d'intelligence. Certains primates peuvent se souvenir et répéter des séquences de nombres plus rapidement et avec plus de précision que des étudiants de lycée ! De plus, il n'y a aucun doute que les dauphins, les chimpanzés, les perroquets et d'autres animaux sont des créatures intelligentes.

En ce qui concerne le langage, certains animaux ont appris un vocabulaire qui dépasse le millier de mots et certains oiseaux peuvent dire la différence entre des langages tels que le japonais et l'anglais. Des études ont démontré que les primates peuvent communiquer avec les êtres humains en utilisant le langage des signes ou en appuyant sur des symboles. Certains animaux communiquent avec une portée et une rapidité que le système auditif humain ne peut entendre. Ainsi, par exemple, pour chaque note que nous entendons, les oiseaux peuvent en entendre dix. D'autres animaux communiquent selon une portée trop basse pour que nous l'entendions. Enfin, les animaux naissent à l'image des êtres humains : sans savoir ce dont ils ont besoin pour survivre et prospérer. Ils doivent apprendre d'eux-mêmes ou par l'intermédiaire d'une autre créature.

Ma question : Ne semble-t-il pas évident que ces études démontrent des erreurs de jugement dans la littérature juive religieuse ?

a