L'excitation du départ (3)


(Ceci est la troisième partie d'une leçon donnée par le Rav Eliezer Berland, chelita. Pour lire la deuxième partie, cliquez ici. Cet article est le troisième d'une série de divré Tora à propos du voyage sur la tombe de Rabbi Na'hman à Ouman pour Roch Hachana. Pour lire tous les articles, cliquez ici.)

Nous nous rapprochons d'un feu flamboyant qui peut brûler et éliminer toutes les traces d'impureté ; nous remplirons bientôt le verset (Bamidbar 31:23) : « Tout ce qui supporte le feu, vous le passerez par le feu et il sera pur.» Nous avançons avec un cœur brisé et des rivières de larmes avec lesquels nous brûlerons tous nos péchés : ceux qui n'ont pas été voulus et ceux qui l'ont été, ainsi que ceux dus à toutes nos réincarnations.

Des pleurs et de la sincérité

Nous les brûlerons grâce à nos pleurs honnêtes et notre sincérité dont la source se trouve en celui qui est le cœur du monde, la racine de tous les cœurs et dont la force se trouve en le cœur de chacun d'entre nous. Il est celui qui est plus compatissant que tous ceux dotés de compassion. C'est lui qui a promis qu'il viendrait en aide – sans exception – à tous ceux qui lui rendraient visite, simplement et sincèrement pour faire téchouva.

Le minimum de sincérité qui est la nôtre – même si elle est brisée – ainsi que les quelques larmes que nous aurons le mérite de pleurer dans les jours prochains nous permettront, grâce au pouvoir fantastique du Tsadiq, de créer des récipients spirituels merveilleux. Ce sont avec ces récipients que nous pourrons nous nettoyer de nos péchés, renouveler chaque aspect de notre âme, élever nos prières et faire téchouva.

Ce processus se poursuivra jusqu'au moment du rassemblement général de l'ensemble du peuple juif et lorsqu'il sera élevé de nouveau aux racines du trône de gloire d'Hachem. Alors, nous serons inclus dans les racines de toutes les âmes juives ; nous serons inclus avec l'ensemble des âmes du rassemblement fantastique et saint à venir. Dans ce rassemblement, nous ressentirons véritablement notre petitesse ; nous prendrons conscience que nous sommes véritablement le plus petit et le plus bas de toutes les âmes qui se seront jointes à ce rassemblement saint.

Chaque juif – peu importe où il se trouvera – ressentira que ceux qui l'entourent sont plus proche de la véritable téchouva que lui et qu'en réalité, il n'existe pas d'espoir d'un repentir sincère sans l'aide du fantastique et saint Tsadiq qui a promis de venir à l'aide de chacun d'entre nous.

Sur son mérite et grâce à sa force, toutes nos prières et notre téchouva seront acceptées. Cela inclut également les individus spirituellement pauvres et démunis de tout. C'est entre ses mains que nous nous en remettons afin de nous purifier de toute trace de péché et d'iniquité, jusqu'à le venue du Messie, en un clin d’œil, cette année et grâce au mérite du notre Rabbi. Amen.

Rav Eliezer Berland, chelita