Bnei Noa'h : savent-ils ? (1)


Parce que les nations du monde n'ont pas accepté la Tora lorsque D-ieu désira la leur donner, celle-ci fut accordée au peuple juif. Néanmoins, les personnes non juives (les Bnei Noa'h) ont reçu sept mitswoth (commandements) qu'elles sont tenues de respecter, simplement parce qu'Hachem en a décidé ainsi (pour connaître ces sept lois, cliquez ici.).

Même s'il est dit que l'étude de la Tora (c'est-à-dire principalement le Talmud) leur est interdite, ceci concerne uniquement l'étude des lois qui ne s'adressent pas aux Bnei Noa'h (manger kacher, les lois de Chabath...). Cependant, le Maître du monde attend d'eux qu'ils étudient les lois qui les concernent directement (lois contre le vol, la pureté sexuelle, institutions de tribunaux...)

C'est pour cela que même si les Bnei Noa'h vivent dans un système de référence différent de celui des personnes juives, ce système comporte tout de même des points communs. Après tout, les sept lois de Noé sont incluses dans les mitswoth que les juifs ont reçues !

En ce qui concerne ce sujet, on m'a posé récemment la question suivante :

« Cher David-Yits'haq,

Je comprends bien et je suis entièrement votre raisonnement – je suis même d'accord avec vous – mais est-ce que dans les Évangiles, ou dans leur loi orale, il est enseigné leur part à accomplir que vous décrivez ?

Dans ce cas, les Bnei Noa'h auraient connaissance du calendrier juif, de nos jours de fêtes, etc.... Cependant, dans la réalité ils les ignorent complètement. Je cite quelques exemples :

La fête de Hanouka. Je n'ai jamais entendu une personne non juive se réjouir de la victoire du judaïsme sur l'hellénisme.

La fête de Pâques. Il est suggéré aux Bnei Noa'h d'organiser un repas de fête avec des galettes de pain azyme (matsoth) et du vin en honneur de la liberté. Trouve-t-on cette suggestion dans les textes juifs ? Connaissez-vous personnellement des Bnei Noah qui ont déjà célébré cette Pâques-là avec nous, en même temps que nous ?

La question que je me pose est la suivante : nous pouvons considérer que les Bnei Noa'h ont des obligations aussi selon nos textes ; cela est sans doute c'est bien. Cependant, le savent-ils eux-mêmes ? Le reconnaissent-ils ? Appliquent-t-ils ces lois ?

Je suis curieuse par rapport à tout cela car c'est la première fois que je lis un tel discours et il est bon de savoir quoi répondre sur ces sujets aux personnes non juives. Merci de votre attention.» (Véronique-Mazal Gamrasni, France)

Dans quelques jours et avec l'aide de D-ieu, je répondrai à ces questions importantes.