Les 6 meilleurs vins d'Israël de 2010



Vin avec une note de 96

Maison Golan Heights, Rom, Yarden, 2006: un mélange de Syrah, Cabernet Sauvignon et Merlot (37%, 34% et 29% respectivement). Les raisins ont été choisis dans 8 vignobles différents : sept dans le Golan et un en Haute Galilée. Les vins ont été mélangés neuf mois après les vendanges. Vieilli en fût de chêne dans des tonneaux français pour un total de 21 mois et mis en bouteille sans épuration.

Il s'agit d'un vin à suivre dans son évolution dans la mesure où en l'ouvrant actuellement on sent une forte odeur de fruits : myrtilles mûres, cerises et groseilles. Cette forte odeur peut faire penser – à tort – qu'il s'agit d'un vin doux.

D'autre part, même si on l'ouvre maintenant, cette odeur s'évapore rapidement et révèle un vin ample, bien extrait et remarquablement intense. Ses arômes envahissent littéralement le palais. Au fur et à mesure que le vin continuera à se développer et que l'ensemble de ses éléments se combineront d'une façon harmonieuse, il faut s'attendre à des touches d'herbes fraîches, de café express, ainsi qu'à une touche d'anis et de cannelle. Meilleur en 2014-2020 et même peut-être après. Parfaitement recommandé pour maintenant, mais sera encore meilleur entre 2014-2020 et même peut-être après. Note : 96.

Vins avec une note de 94

Maison Golan Heights, Rom, Yarden, 2007: de couleur grenat opaque avec un arôme subtil. Mélange de 50% Cabernet Sauvignon, 25% de Syrah et 25% de Merlot. Vin ample avec encore une présence solide de tannins et de bois généreux. Montre cependant un équilibre réglé avec précision qui est de bonne augure pour l'avenir. À l'ouverture, une première impression de myrtilles et épices, suivie par des notes de groseilles noires et rouges, prunes rouges, peau de citrons et chocolat noir. En fin de bouche extrême, une impression de tannins et de fruits, avec des impressions de framboises et de réglisse rouge. Agréable à boire maintenant, mais sera meilleur entre 2012-2020. Note : 94

Maison Golan Heights, Syrah, Vignoble Yonatan, Yarden 2007: à ce jour, un candidat pour le meilleur Syrah d'Israël. De couleur grenat opaque, il s'agit d'un vin très concentré et intense. On relève une présence encore solide de tannins et de bois généreusement épicé mais dont les caractéristiques s'intègrent d'une façon agréable ; de plus, ce vin affiche un excellent équilibre, ainsi qu'une structure subtile.

À l'ouverture, on relève une odeur de prunes rouges, de cerises et une note de liqueur de cassis. Par la suite, cela laisse la place à l'odeur de groseilles et de baie, le tout sur un fond d'odeur minérale. Légères impressions de gibier et une note de cuir qui s'attarde agréablement et d'une façon tenante. Meilleur entre 2012-2024. Note : 94

Maison Golan Heights, Syrah, Vignoble Ortal, Yarden, 2007: un vin intense, sombre et concentré avec des tannins doux et une note de bois de cèdre. Vin ample et aromatisé. À l'ouverture, montre une odeur généreuse de prunes violettes, de mûres et de cerises noires. Ceci laisse ensuite la place à une impression agréable de crème de cassis. Laisse un goût minéral, ainsi qu'une légère marque appétissante d'amertume. Peut être bu maintenant, mais sera meilleur entre 2013-2022. Note : 93

Maison Golan Heights, Chardonnay, Vignoble organique Odem, Yarden, 2008: tient entièrement ses promesses d'avant lancement. Légers reflets de couleur or ; vin intense avec une odeur de caramel lorsqu'on ouvre la bouteille. Première impression de fruits d'été et de poires qui laissent ensuite la place à des notes de citron et de crème brûlée. Léger goût de bois, ainsi qu'une texture qui ressemble à celle du beurre ; l'ensemble représente un équilibre intéressant doté d'une certaine acidité. Même s'il ne s'agit pas d'un vin très vif, il est destiné à être complexe, ample et – à défaut d'un qualificatif plus approprié – délicieux. Peut être bu maintenant avec un plaisir certain, mais ce vin devrait culminer seulement en 2012 et se conserver facilement en cave jusqu'en 2018 et même peut-être plus longtemps. Note : 94.

Maison Recanati, Réserve Spéciale, 2008: il s'agit du vin vedette de la Maison Recanati. Cette année, le vin est fait d'un mélange de 70% Cabernet Sauvignon et Merlot, tandis que le reste est une combinaison de Petite Sirah, Syrah, et Cabernet Franc. Les différents composants de ce vin ont été mélangés seulement lorsque celui-ci était prêt à mettre en bouteille. Le vin a séjourné dans des tonneaux en chêne de Bourgogne ; il est souple et élégant. De plus, il affiche un très bon équilibre et une structure fine qui promettent pour son avenir. Goût évident de groseilles, myrtilles et mûres ; arrière-goût de chocolat aigre-doux, de cigare nouvellement confectionné et d'épices douces. Ses tannins s'intègrent d'une façon agréable. Vin sans heurts, adroitement équilibré et élégant. Peut être bu maintenant, mais sera meilleur entre 2012-2018. Note : 94

Daniel Rogov.

Afin de lire d'autres articles à propos des Vins d'Israël, cliquez ici.

Ce Dvar Tora est dédié à la guérison de Ludovic ben Néomie.