Lire les Téhilim (Psaumes) 7:17

son injustice lui retombe sur la tete

“Son injustice lui retombe sur la tête et sur son crâne sa cruauté s'abat.” (Psaumes 7:17)

Lorsque le méchant fomente ses actions violentes et destructrices, nous ne devons jamais penser que le Ciel lui laisse carte blanche. Plutôt, ses plans sont suivis dans le moindre détail et le plus souvent, la fin qui lui est réservée est cruelle.

La justice divine

S'il est un principe essentiel de la Justice divine, c'est celui qui n'omet de punir aucune mauvaise action, ni même intention. En l'absence d'un tel principe, l'injustice ferait son apparition et c'est dans un système foncièrement injuste que nous vivrions. C'est parce qu'elles sont sans émouna (foi) que certaines personnes croient en l'injustice.

La Justice divine possède des critères qui dépassent notre entendement et c'est précisément pour cette raison que nous devons avoir l'émouna en jetant un regard sur notre monde. Untel est un malfrat et semble mener une vie paisible ? Un autre est un Juste parfait... dont la vie est remplie des pires difficultés ? Est-ce donc cela la Justice divine ? Est-il impossible de la comprendre ?

Si nous pouvions comprendre la façon dont le Créateur dirige l'univers, c'est Sa place que nous prendrions ! Certes, nous devons faire ce que nous devons afin de mener une justice humaine la plus droite possible. Cependant, lorsqu'une chose semble nous échapper et que nous pensons nous trouver réellement devant une injustice, nous devons dépendre de notre émouna. Grâce à elle, nous pouvons être certains que la justice règne, même si nous ne pouvons pas toujours expliquer ses nombreux aspects.

Le racha' (la personne méchante) mise sur l'absence de Justice divine pour mener ses entreprises. C'est pour cette raison que sa fin est connue d'avance : terrible, sans espoir et définitive. Le Maître du monde attend le meilleur moment pour mettre fin à ses plans funestes. Quelques fois, ils sont mis à exécution car la « victime » méritait de l'être. Là encore, nous devons faire confiance au Ciel : nous recevons ce que nous méritons et il serait vain de penser avoir été la victime d'une tierce personne.

La vie des personnes méchantes est faite de souffrances et des pires douleurs. Elles n'apprennent pas des expériences passées et remettent toujours sur la planche leurs projets maléfiques. Si elles ouvraient leurs yeux, elles comprendraient qu'elles s'attaquent à plus fort qu'elles : Hachem. Si D-ieu se sert d'elles pour punir les personnes qui le méritent, elles devront tout de même rendre des compte sur leurs actions. Nous l'avons déjà dit : rien ne passe inaperçu aux yeux du Ciel.

Bien sûr, nous ne sommes pas des personnes méchantes. Cependant, si nous pensons avoir essuyé les affres d'un individu de mauvaise augure, des idées noires surgissent rapidement en notre esprit : vengeance, mensonge, mauvais coup... En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, nous nous sommes transformé en une personne peu recommandable et dont les desseins ne sont pas à notre honneur.

Qu'on nous ait volé une certaine somme d'argent, qu'on nous ait subtilisé un objet... dans tous ces cas, nous ne devons pas oublier l'essentiel : le Ciel attend de voir notre réaction pour nous juger. Si nous gardons la tête froide et ne faisons pas ce qu'on reproche à un autre d'avoir fait, nous aurons réussi le test. Dans le cas contraire, nous devons faire téchouva (se repentir) le plus vite possible. Nous ne voulons certainement pas être identifiés aux individus dont l'injustice retombe sur la tête et la cruauté sur leur crâne.

À suivre...