La souka et la Terre d'Israël

La soucca et la Terre d'Israël

Roch Hachana (le jour de l’an) est derrière nous ; ainsi le sont les dix jours de téchouva (de repentir) et Yom Kipour (le jour du Grand Pardon). S’ouvre maintenant devant nous un nouveau chemin : celui de la Tora. Grâce à notre téchouva et à nos prières, nous pouvons emprunter cette voie avec la joie dans le cœur. Maintenant est le temps de construire la souka car après ces fêtes de début d’année, nous méritons de conquérir Eretz Israël (la Terre d’Israël).

Entrer en Terre sainte

Après toutes les prières que nous avons prononcées depuis Roch Hachana – ainsi que la téchouva résolue que nous avons déclaré vouloir faire – nous construisons la souka. Cela nous permet également de construire et de proclamer un concept élevé : celui de la Sainteté d’Eretz Israël. En construisant la souka, nous menons la lutte contre tous ceux qui dénoncent la Terre qu’Hachem nous a donnée et disent la calomnie à son égard.

La souka est synonyme de la Terre d’Israël. De fait, la souka correspond au concept des “nuages de Gloire”. D-ieu a dit (Lévitique 23 :42-43) : “Vous demeurez dans des soukoth durant sept jours (…) afin que vos générations sachent que j’ai donné des soukoth pour demeure aux enfants d’Israël, quand Je les ai faits sortir du pays d’Égypte.” Ce sont ces nuages qui accompagnèrent les juifs dans le désert, lors de la sortie d’Égypte. Grâce à eux, le peuple juif fut épargné du soleil brûlant du désert et de tous les dangers qu’on y rencontre le plus souvent.

D’autre part, les “nuages de Gloire” correspondent au chemin qui mène vers Eretz Israël. En effet, il est écrit (Exode 13 :21) : “L’Éternel les guidait, le jour, par une colonne de nuée qui leur indiquait le chemin ; la nuit, par une colonne de feu destinée à les éclairer.” La colonne de nuée – ainsi que celle de feu – étaient constituées par les “nuages de Gloire” et leur raison d’être était de mener les juifs en Terre sainte.

Ainsi, nous apprenons que la souka correspond au concept des “nuages de Gloire”, tandis que ceux-ci correspondent au concept d’Eretz Israël. C’est pour cela qu’il est possible de dire que la souka correspond à la Terre sainte. Grâce à la fête de Soukoth – et à la mitswa de construire et de vivre pendant sept jours dans une souka – nous méritons de conquérir Eretz Israël.

C’est en Terre sainte que la Royauté d’Hachem est proclamée de la plus belle façon. C’est sur cette terre que se dressait le Temple et c’est seulement là que nous pouvons y réaliser la totalité des mitswoth que D-ieu nous a données. Conséquemment, en construisant la souka, nous conquérons Eretz Israël, ce qui signifie que nous proclamons haut et fort la Royauté d’Hachem. Quelle splendide façon de commencer l’année !