Likouté Moharan : la citation du jour


“Lorsque la dissimulation [de D-ieu] est unique (...), il est encore possible de faire des efforts et d'essayer de trouver D-ieu.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 56)

Commentaire : Nous pouvons prier trois fois par jour et essayer de faire les nombreuses mitswoth que D-ieu nous a données sans vraiment « voir » Hachem. Cela est le cas lorsque nous savons que nous devrions faire certaines mitswoth (ou ne pas faire certaines transgressions), mais que nous pensons que l'effort est trop important pour nous.

Nous savons que prier au lever du soleil est un aspect important de la prière. Pourtant, nous le faisons rarement car cela nous ferait lever trop tôt ! Nous savons qu'il faut mettre les téfilines chaque matin, mais nous l'oublions souvent. En même temps, nous félicitons ceux qui le font sans faute !

Dans tous ces cas, nous sommes conscients de l'éloignement qui existe entre D-ieu et nous. Même s'il s'agit de transgresser la Tora, que D-ieu nous garde, nous savons que nous ne devrions pas agir de la sorte. Pourtant, si nous désirons réellement nous rapprocher du Créateur, cela est possible. Nous devons le vouloir et prier pour recevoir l'aide du Ciel et un jour ou l'autre, cette dissimulation s'en ira de notre vie.

Par le Rav David-Yits'haq Trauttman