Likouté Moharan : la citation du jour


“Lorsqu'une personne ne mange pas en Sainteté, elle se trouve dans l'équivalent d'un sommeil [spirituel].” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 60)

Commentaire : Si D-ieu a créé l'être humain avec le besoin de se nourrir, c'est pour une seule raison : que l'acte de manger lui permette de rendre gloire à son Créateur. Ainsi, lorsqu'une personne ne mange pas en Sainteté, elle ne remplit pas son devoir en ce monde. En d'autres termes, elle dort spirituellement.

Manger en Sainteté possède plusieurs aspects. Le plus important est certainement celui de consommer uniquement des aliments kachers. Cependant, manger en Sainteté va au-delà de ce strict minimum. Avant et après manger, chaque personne doit prononcer les bénédictions adéquates.

Certaines halakhoth (lois juives) doivent également être respectées : si l'on mange du pain, il faut se laver les mains et prononcer la bénédiction décrite par la halakha. De plus, manger en Sainteté signifie consommer seulement les aliments dont nous avons besoin afin de vivre et s'éloigner le plus possible de la gourmandise, de la gloutonnerie...