Likouté Moharan : la citation du jour


“Il est interdit de s'attarder sur les questions qui ne possèdent pas de réponses.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 62)

Commentaire : Certaines questions possèdent leurs réponses, tandis que d'autres dépassent l'entendement humain. Par exemple : qui est D-ieu ? De quelle façon fonctionne le libre-arbitre ? Pour quelle raison une personne se réveille au fait spirituel, tandis qu'une autre en reste éloignée...

Toutes ces questions – et bien d'autres – ne peuvent être comprises dans le monde où nous vivons aujourd'hui. Plutôt, nous devons dépendre de l'émouna (la foi) et faire confiance en la perfection du la Justice divine.

C'est précisément sur les questions qui ne possèdent pas de réponses qu'Hachem évalue la force de notre émouna. En d'autres termes, il n'y a rien de gênant à dire : « Je ne sais pas » lorsqu'une réponse n'est pas disponible. Cette émouna pure et totale est le plus beau cadeau que nous pouvons offrir au Créateur.