Likouté Moharan : la citation du jour


“L'essence de notre libération dépend du Savoir.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 56)

Commentaire : Chaque individu vit dans un double exil. Le premier exil est celui du peuple juif : nous y vivons depuis bientôt 2 000 années ! Le deuxième est notre exil quotidien : celui qui nous fait sentir éloigné de D-ieu et de la Sainteté et qui nous attire tellement vers le monde matériel.

Si le peuple juif est encore en exil, c'est que son immense majorité poursuit des objectifs futiles aux valeurs opposées à celles de la Tora. Le style de vie, la culture, la mode vestimentaire...que faisons-nous de réellement « juif » dans notre quotidien ?

Chacun d'entre nous ne possède sans doute pas le pouvoir de mettre fin à l'exil de toutes les âmes juives. Cependant, pour chaque geste et action que nous faisons pour Hachem (mitswa, étude de la Tora, prière...), c'est un peu à notre exil que nous mettons fin. Plus nous multiplions ces gestes dans notre vie de chaque jour, plus nous rapprochons le peuple juif de la fin de son exil. Cela, nous pouvons le faire !