Likouté Moharan : la citation du jour


“De nombreuses personnes croient en D-ieu, tout en croyant également en un intermédiaire.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 62)

Commentaire : Certainement, nous croyons en D-ieu ! Nous savons que c'est Lui qui dirige le monde et le gouverne selon Sa volonté. En même temps, nous commettons souvent l'erreur d'investir d'un grand pouvoir un facteur externe au Créateur.

Ainsi, nous avons tous besoin d'une source de revenu. En son absence, les conséquences paraissent évidentes : nous manquerons d'argent. Également, en cas de maladie – qu'à D-ieu ne plaise – les médicaments deviennent à nos yeux un facteur indispensable à notre guérison.

Dans les deux cas, nous oublions que l'ordre naturel des choses n'est qu'un moyen utilisé par Hachem pour nous tester sur notre volonté réelle de Le révéler. Bien sûr, avoir un emploi est important pour mener une vie décente. Cependant, c'est du Ciel que nos revenus sont décrétés. Également, un médecin doit sans doute tenir son rôle dans la guérison d'une maladie. Mais c'est des sphères célestes que sera décidé la réussite du traitement qu'il a prescrit. En d'autres termes, nous ne devons jamais oublier que les intermédiaires ne possèdent pas de pouvoir en eux-mêmes ; plutôt, ils sont seulement les messagers de D-ieu.