Lire les Téhilim (Psaumes) 7:4

Lire les Téhilim (Psaumes) 7:4

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Éternel, mon D-ieu, si j'ai agi de la sorte, s'il y a de l'iniquité en mes mains,” (Psaumes 7:4)

Avec ce verset, le Roi David commence à dresser la liste d'injustices qui menaceraient sa propre vie s'il les avait commises. Ceci est une vérité absolue : même si la Justice divine se situe au-delà de l'entendement humain, nous pouvons être certains que rien n'arrive par hasard dans la vie de chaque personne et que l'injustice n'est pas incluse dans les attributs du Créateur.

Ne pas prêter le flanc

L'alpiniste qui part à la conquête d'une montagne élevée en portant seulement une tenue sportive légère s'expose à des dangers évidents : le froid, les pierres tranchantes, les morsures de serpents... En n'étant pas équipé comme il devrait l'être, son ascension possède peu de chances de réussite. D'autre part, s'il a pris les précautions nécessaires, il augmente d'une façon significative son potentiel d'atteindre sa destination finale. Dans notre vie quotidienne, nous sommes tous des alpinistes d'un type particulier.

À bien des regards, la vie ressemble à une suite de montées et de descentes. Les heureux et bons moments sont suivis par des moments plus difficiles dans lesquels les crises et les tensions surviennent sans crier gare, qu'à D-ieu ne plaise. Aux heures d'euphorie succèdent les larmes de la peine. Nous ne pouvons certainement pas contrôler la totalité des évènements qui nous touchent, mais en même temps, nous devons faire attention à ne pas devenir une proie facile.

À l'image de l'alpiniste qui s'équipe d'une façon complète avant de partir à l'assaut d'une montagne, nous devons prendre toutes les précautions possibles pour affronter les défis d'une manière optimale. À cette fin, nous devons multiplier les prières, les bonnes actions et ne commettre aucune injustice : contre Hachem, notre prochain et nous-mêmes. C'est seulement après avoir fait notre part du travail (hichtadlouth) que nous pourrons nous adresser au Créateur pour qu'Il fasse la Sienne, en quelque sorte.

Nous vivons dans un monde difficile et dans lequel le mensonge, le vol et les tricheries de toutes sortes sont courantes. Ainsi, il est tentant de nous fondre dans la masse et d'adopter un comportement identique à la plupart de nos contemporains. Si un « petit » mensonge nous permet d'obtenir une grande faveur, pour quoi ne pas le prononcer ? Si un vol « anodin » peut nous permettre d'obtenir un avantage substantiel, ne serions-nous pas simples d'esprit pour ne pas le commettre ? La liste est longue de tous les comportements honteux que nous justifions par celui de nos semblables. « Dans la mesure où tout le monde le fait... »

À l'heure du coucher, lorsque l'heure est favorable pour dresser le bilan de notre journée, les chances sont grandes que nous ne puissions pas être très fiers de nous. Nous ne sommes pas le plus grand Sage de notre génération, nos pensées ne sont pas toujours saintes et nos désirs sont souvent en contradiction avec la Volonté divine. Cependant, certaines choses sont sous notre contrôle... si nous le souhaitons réellement.

Il existe une grande satisfaction à pouvoir déclarer au Maître du monde : « Je n'ai volé personne ! Je n'ai menti à personne ! Je n'ai fait du mal à personne ! » De fait, si nous avons été suffisamment pointilleux dans nos rapports avec nos contemporains afin de ne pas leur faire de tort, nous pourrons tirer une source importante de vitalité spirituelle en cet accomplissement.

Cela n'est pas anodin. À l'heure où le vol, le mensonge et la tricherie sont devenus un sport répandu dans l'ensemble des pays de la planète, si nous cherchons – en toute sincérité – à être inclus parmi les êtres rares dont l'honnêteté reste un pilier central de leur vie, le Ciel ne pourra pas l'ignorer. Puisse les iniquités de toutes sortes rester éloignées de nous !

À suivre...