Likouté Moharan : la citation du jour


“Lorsqu'une personne n'est pas dépendante d'autres et qu'elle possède sa propre vie, elle peut louer et prier D-ieu d'une façon honnête.” (Rabbi Na'hman de Breslev, Likouté Moharan I, 66)

Commentaire : Une personne craint d'être licenciée et s'inquiète de la moindre parole de son patron ; une autre attend avec angoisse le verdict de son médecin suite à des analyses guère prometteuses ; une troisième ne parvient pas à s'endormir car elle attend un appel téléphonique important de son banquier suite à une demande de prêt...

Dans tous ces cas – et de nombreux autres – il devient impossible de prier le Créateur avec une honnêteté absolue. De fait, lorsque nous investissons les être humains d'un pouvoir qui n'est pas le leur, leur emprise à notre égard devient vite insupportable.

Même s'il est évident que les rapports sociaux possèdent leurs règles qui – le plus souvent – doivent être respectées, il est important de ne jamais oublier que tout vient de D-ieu et que nous ne sommes dépendants de personne d'autre. Ainsi, c'est vers Lui, et uniquement vers Lui, que doivent être dirigés nos efforts dans la prière.