Bnei Noa'h : des questions sérieuses


David-Yits'haq,

Je suis restée "cachée" sur ce blog pendant un certain temps, en essayant d'avoir une idée de qui vous êtes et ce en quoi vous croyez. Pour la plupart, j'ai été assez impressionnée ! Quoi qu'il en soit, j'ai décidé de sortir de ma cachette et de devenir vulnérable afin de partager mon expérience, dans l'espoir que - peut-être - quelqu'un pourrait m'aider à sortir de la confusion dans laquelle je me trouve actuellement. 

Un long voyage

Je suis devenue chrétienne il y a plus de 30 ans. J'ai eu une "rencontre" avec D-ieu  qui a changé ma vie. J'ai avancé sur ce chemin malgré de nombreuses tempêtes et les  tests de la vie et j'ai vu la fidélité de D-ieu, encore et encore. Je me suis mariée, j'ai eu des enfants et  je poursuivais sur mon petit bonhomme de chemin dans la vie. Il y a environ 2 ans, mon mari (depuis 25 ans) a commencé à lire certains livres qui ont jeté une ombre sur cette religion que nous avions respectée pendant tant d'années. Il me suggéra de lire ces livres également.

Mon mari et moi sommes tous deux des gens assez instruits et nous nous sommes lancés dans un voyage qui nous a amené à croire que le christianisme est l'une des plus importantes campagnes de désinformation dans l'histoire de l'homme. Je crois que le chrétien moyen n'est pas malveillant ou intentionnellement antisémite. Je pense vraiment que la majorité sont des victimes de cette campagne. Il y a une blague qui circule parmi les chrétiens : le séminaire devrait être appelé un cimetière parce que tant de gens vont au séminaire et semblent  y perdre leur foi ! Ma thèse, c'est qu'ils commencent à voir qu'il ya des trous énormes dans leur système de croyance et de raison, ainsi q'un manque de compréhension ; en fin de compte, un nombre important abandonne entièrement la foi en Hashem ! Cette situation est tragique ...

Mais je m'égare ; je reviens à mon mari et à moi-même. Notre foi en Hashem est solide, mais notre système de croyance est en lambeaux ! Je ne sais pas qui est Jésus. Je sais que le concile de Nicée, qui a décidé de ce qui devait être inclus dans le Nouveau Testament, a été une marionnette dans les mains de Constantin et une histoire de contrôle de l'esprit des masses. Pourtant, D-ieu, dans Son infinie sagesse, a permis à l'ensemble du tissu de la société occidentale de se fonder sur l'éthique judéo-chrétienne. Pourquoi ? Pourquoi a-t-iI permis que cela se poursuive pendant 2000 ans ? Qu'est-ce qui m'échappe ?

Je vis dans une ville qui ne possède qu'une communauté juive très libérale, à la synagogue réformée de la ville. Je ne pense pas que je peux faire confiance au rabbin ; en outre, toutes les Églises ont envoyé des "missionnaires" pour aller sauver les «pauvres juifs » et cette communauté est devenue un peu méfiante envers les non juifs. J'ai tellement envie de m'asseoir et de poser toutes ces questions à un rabbin orthodoxe, mais j'ai peur d'être mal perçue. Est-ce que D-ieu m'aime ? Ma vie entière a été basée sur la conviction que D-ieu m'aime vraiment et me se réjouit en  moi... si cela n'était pas le cas, que deviendrait mon espérance ? Il a toujours été mon espoir et le désir le plus profond de mon cœur.

Je me sens très seule dans ce voyage. Je ne peux pas en parler à mes amies ; elles me diraient que je vais aller en enfer. J'ai apprécié la lecture de tant de messages sur votre blog, parce qu'ils ont été une telle source d'encouragement. Ma préoccupation est cependant, que l'amour de D-ieu ne concerne que les juifs ; ceux d'entre nous qui ne le sommes pas restent sur la touche, en espérant des miettes de la table. Mais cela ne semble tout simplement pas  juste ; pourquoi D-ieu aurait-Il punit une personne en raison de sa naissance ? T. (États-Unis)