Lire les Téhilim (Psaumes) 5:4

Lire les Téhilim (Psaumes) 5:4

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Seigneur, au matin entends ma voix ; au matin, je me présente à Toi et suis dans l'attente.” (Psaumes 5:4)

Le Roi David a déjà décrit au verset précédent l'importance de la prière dans notre vie. Cet aspect primordial se révèle dès le lever : prier doit être la première occupation de l'âme juive, avant de penser à soi et à ses tâche quotidiennes.

Démarrer sur un bon pied

Chaque instant de notre journée est placé sous la bienveillance céleste. Nos réussites dépendent de la volonté du Ciel qui jauge les sentiments de notre cœur. Même si un nombre important de facteurs est pris en compte, le plus important est celui de notre véritable envie de vouloir nous rapprocher d'Hachem.

Bien sotte est la personne qui pense pouvoir recevoir une bénédiction (dans le domaine matériel ou spirituel) sans l'approbation préalable du Créateur ! Partant, nous avons un intérêt évident à commencer chacune de nos journées en consacrant le temps nécessaire à l'activité dont elles dépendent entièrement : la prière.

La personne qui comprend cela ne perd pas les premières heures du jour à traîner sous les couvertures de son lit. Plutôt, elle se lève bien avant le lever du soleil afin de louer le Maître du monde. Placées sous ces auspices, ses journées possèdent toutes les chances d'être heureuses et une source intarissable de joie.

Nos Sages nous ont enseigné l'importance de prier au lever du soleil (netz ha'hama). Lorsque nous désirons dire à D-ieu que nous L'aimons, il s'agit d'une très belle preuve qui se trouve à notre portée. Certes, cela n'est peut-être pas possible chaque jour : l'été, le lever du soleil et si tôt qu'il nous semble impossible d'ouvrir un œil à cette heure-là ! D'autre part, l'hiver, l'heure est tellement tardive que nous arriverions en retard au travail !

Cependant, que faisons-nous lors des jours de vacances ? Pensons-nous également au Créateur le dimanche matin, lorsque la majorité d'entre nous ne travaille pas ? Dans tous les cas, ce sont nos efforts pour nous lever tôt qui seront récompensés par le Ciel et qui plaisent à Hachem. Ne soyons donc pas avares de grands gestes !

Notre prière terminée, nous sommes confiants en l'Aide divine et acceptons les différentes formes qu'elle prendra chaque jour donné. C'est cette confiance en le bien absolu qui nous permet d'être rassurés à propos de la nature des évènements qui remplissent notre vie, chaque instant. En son absence, ce sont l'inquiétude, le stress et l'angoisse qui deviennent notre lot.

Le Roi David nous apprend une leçon de vie : faisons passer en premier l'essence de notre existence. La recherche du matériel est certainement une partie à ne pas négliger dans notre quotidien, mais celle-ci ne devrait pas tenir la première place : ni dans notre esprit, ni dans l'ordre de nos activités journalières. Si nous avons tendance à oublier cette vérité incontournable de notre existence, demandons au Ciel de nous aider pour lui accorder la place qui lui revient. Cela aussi est un splendide sujet de prières !

À suivre...