Un verre d'eau incroyable

Un verre d'eau incroyable

Vous désirez vivre un grand moment dans votre journée ? Vous cherchez une activité unique qui vous remplira d'un sentiment unique ? Oubliez le saut à l'élastique ou à parachute. Il existe quelque chose de moins onéreux, à la portée de tout le monde et qui ne coûte rien. Vous me faites confiance ? Suivez-moi : vous ne serez pas déçus !

Un verre d'eau pour compagnon

Réservez-vous un moment de la journée où vous êtes seul chez vous. L'expérience peut être menée dans de nombreux environnements, mais le plus souvent, le confort de notre logement nous permet de ressentir une certaine décontraction qui est importante pour l'expérience que je vous propose aujourd'hui.

Fermez la porte à clé de votre appartement, débranchez le téléphone et assurez-vous que vous ne serez pas dérangé pendant la durée de l'expérience (cette durée dépend de chaque personne : elle peut durer quelques minutes ou quelques heures).

En disant que l'expérience ne coûte rien, je n'ai pas dit entièrement la vérité. Il y a un coût, mais il est minime : celui d'un verre d'eau. Remplissez un verre d'eau et posez le verre sur la table de votre salon. Ensuite, asseyez-vous aux côtés de la table, et regardez le verre que vous venez de poser au centre de la table.

Videz votre tête de tout ce qui peut vous perturber : le comportement de votre conjoint, celui de vos enfants, de votre banquier, de votre voisin, de votre belle-mère... Essayez d'atteindre un état de relaxation optimal, tout en concentrant votre regard sur le verre d'eau. Après avoir atteint une certaine plénitude, pensez aux quelques secondes qui vous séparent avant de boire le verre d'eau.

Pensez quelques instants à cela : entre la main que vous allez tendre et votre soif qui sera épanchée, vous allez prononcer la bénédiction adéquate pour une verre d'eau : « Baroukh Ata Hachem, Éloqénou Mélekh Ha'Olam, chéakol niéya bidvaro. » (« Béni sois-Tu, Éternel, notre D-ieu, Roi du monde, qui par Sa parole fit tout exister).

C'est seulement la prononciation de cette bénédiction qui nous sépare des nations du monde. En la prononçant, nous créons en même temps un lien direct avec le Divin, un lien dont la nature nous dépasse. Homme ou femme ; riche ou pauvre ; en bonne santé ou pas... chacun d'entre nous peut décider de prononcer autant de bénédictions qu'il désire chaque jour. Ce ne sont pas les occasions qui manquent de consommer un aliment ou d'épancher notre soif. À chacune de ces occasions, nous entrons dans une dimension que nous ne voyons pas et que nous ne ressentons : celle de la spiritualité.

Parce que le Maître du monde sait cela, notre récompense en est multipliée. Quelle meilleure preuve d'amour que ces bénédictions simplement parce que nous savons qu'ainsi le désire la Volonté divine ! Tout le reste n'est que poudre aux yeux ; l'aspect matériel de ce monde n'est qu'illusion. Sa nature est de nous éloigner du Divin. À l'inverse, chaque bénédiction que nous prononçons nous fait entrer dans le vrai monde : celui de l'éternité et de l'immatérialité absolues.

La force spirituelle que nous recevons à chacun de ces instants nous permet d'affronter les pires obstacles et difficultés de ce monde. C'est en agissant avec cette simplicité totale que nous déjouons les attaques les plus sophistiquées des forces du mal. Pendant quelques secondes – le temps qu'il est nécessaire de prononcer une bénédiction – nous perdons notre aspect physique pour redevenir ce que nous devrions être d'une façon idéale : un être dont l'essence spirituelle est son tout.

Pensez à tout cela tandis que vous regardez le verre d'eau. Pendant ce temps, et celui où vous prononcerez la bénédiction, les sphères célestes s'arrêteront de mouvoir pour vous regarder : à vous seul, vous justifiez la création de l'univers. Vous êtes grand, vous êtes génial ; vous n'existez plus, vous n'êtes plus de ce monde.