Un guide spirituel de montagne

Un guide spirituel de montagne

La plus grande marque de Compassion divine est de nous faire parvenir une dose de Lumière sainte qui nous permet de sentir et de voir la Présence divine en ce monde. C'est parce que cette lumière parvient à toucher une personne que celle-ci fait téchouva et qu'elle décide de prendre les mesures adéquates qui l'amènent sur le chemin du rapprochement.

Un est dans l'obscurité, l'autre voit la lumière

Idéalement, c'est chaque seconde que nous pouvons faire téchouva. Celle-ci n'est pas toujours aussi éclatante que lorsqu'on décide de ne plus conduire notre voiture le Chabath ou de commencer à manger kacher. Même une personne qui est naît dans un environnement de Tora possède ses propres raisons pour se rapprocher d'Hachem. De fait, c'est seulement la mort qui vient interrompre ce processus qui concerne tout le monde.

Le rapprochement avec le Divin ressemble à une cordée d'alpinistes : chacun se dirige vers la même direction, derrière un leader. Le sommet de la montagne ne peut être atteint qu'en présence de ce leader qui connaît parfaitement le chemin à emprunter et les pièges à éviter. Ces pièges ne sont pas de simples trappes dans lesquelles il ne faut pas tomber : c'est la mort qui guette la personne qui s'en approche.

L'ironie de la situation est la suivante : derrière le leader, les alpinistes ne voient pas le sommet, ni la lumière du ciel. De fait, ils savent que pour parvenir à la destination finale, il ne leur servirait à rien de chercher à les apercevoir : cela dérangerait leur concentration et ils perdraient de vue le chemin qu'ils doivent emprunter pour pouvoir continuer leur progression. C'est pour cette raison que chaque alpiniste ne regarde que le leader et qu'il lui fait entièrement confiance. Ainsi, c'est une seule personne qui voit le sommet et la lumière que tout le monde souhaite atteindre et apercevoir.

Notre 'Avodath Hachem (Service divin) est comparable à cette cordée. Sans guide spirituel, nous ne voyons pas le chemin qu'il faut emprunter pour progresser et nous mettons notre vie spirituelle en danger. Vouloir entreprendre la montée sans guide est non seulement prétentieux et vain, mais la fin de l'aventure est connue d'avance : nous mettre plus bas que si nous n'avions pas un seul pas en avant.

C'est pour cela que nous devons dépenser d'immenses efforts à trouver notre guide spirituel. C'est lui qui nous fera sortir petit à petit de l'obscurité dans laquelle nous nous trouvons car c'est lui qui voit la Lumière divine. C'est en toute confiance qui nous le suivrons, même et surtout si nous ne voyons pas la lumière vers laquelle il nous dirige.

Sans guide spirituel, une personne est dans un état de mort clinique. Comme cela arrive dans les hôpitaux, le malade ne souffre pas. Sans guide spirituel, un individu peut penser que tout va bien dans sa vie. Cependant, le diagnostique de l'encéphalogramme céleste est sans appel : cette personne est dans un état de mort clinique.

“Maître du monde, fais-moi oublier mon orgueil. C'est avec sincérité que je te demandes de m'envoyer un guide de cordée grâce auquel je pourrais atteindre les sommets que Tu mets à ma disposition. Amen !”