Lire les Téhilim (Psaumes) 4:7


(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Beaucoup disent : 'Qui nous fera voir le bon ?' Fais lever sur nous la lumière de Ta Face, ô Seigneur !.” (Psaumes 4:7)

Le Roi David cite ses ennemis et leur interrogation malhonnête. Si au moins ils cherchaient réellement la vérité et le droit chemin ! C'est la réponse que leur fait David : “Hachem ! Aide-les et aide-nous tous !” Dans le cas des ennemis du Roi David, cette demande était vaine car il s'agissait de méchantes personnes qui poursuivaient seulement l'appât du gain et qui désiraient éliminer David afin de réaliser leur rêve. Lorsque nous appliquons le verset à nous-mêmes, la situation est différente.

Une direction précise à suivre

Nous désirons tous faire le bien et suivre la Volonté divine. Si seulement nous faisions preuve d'un peu plus de simplicité, cela serait réellement possible. Cependant, nous écoutons trop souvent notre esprit détaché de la vérité et nous trouvons maintes fois des raisons pour suivre notre volonté plutôt que celle du Créateur.

Une personne peut passer sa vie entière en étant extrêmement éloignée d'Hachem, tout en pensant ne pas être très loin de la vérité en ce monde. Rien n'est plus admirable que les efforts que nous dépensons régulièrement pour faire le mal, tout en justifiant notre comportement par une suite sans fin de raisons circonstancielles. Pourtant, lorsque nos propres enfants essaient de justifier leurs bêtises en utilisant le même stratagème, nous les réprimandons sans ménagement !

Nous sommes les enfants de D-ieu et s'Il ne nous réprimande pas aussi souvent que nous le méritons, c'est uniquement grâce à Sa compassion illimitée pour qu'Il ressent à notre égard. Soyons honnêtes avec nous-mêmes et essayons véritablement de suivre la Volonté divine ; notre vie prendra alors un nouveau visage et c'est à grands pas que nous nous rapprocherons du Créateur.

De fait, D-ieu est bien placé pour savoir qu'il nous est difficile de trouver le bon chemin. N'est-ce pas Lui qui a créé le yetser hara' (le mauvais penchant) ? Ce dernier est très doué pour maquiller le mal en bien... et nous sommes souvent les premiers à vouloir nous laisser convaincre. Ainsi, Hachem ne nous en veut pas de tomber régulièrement face aux attaques du yetser hara' ; cependant, si nous devenons de victimes consentantes, Sa peine est immense.

Ce que nous devons faire, c'est exprimer de voir le bon, le vrai et unique. Certes, ce bien ultime dépend en grande partie de nombreux facteurs qui sont spécifiques à chaque individu. Pourtant, si nous nous tournons vers le Ciel, c'est une Lumière divine qui nous éclairera et qui nous permettra d'apercevoir derrière les nombreuses couches d'obscurité, la véritable lumière.

Le Roi David le savait mieux que quiconque : l'homme ne peut pas avancer seul vers le Divin. C'est parce que nous tendons la main à Hachem, qu'Il la saisit et nous permet d'avancer dans la bonne direction. Ceci doit faire l'objet de nombreuses prières : déclarer notre bonne volonté – notre désir – à emprunter la voie directe qui nous permettra d'atteindre le Monde à venir.

Dans les deux versets prochains et qui concluent le quatrième chapitre des Téhilim, David déclare sa certitude et sa satisfaction de se savoir entre de bonnes mains : celles du Maître du monde. Nous aussi, nous devons montrer notre résolution de ne pas nous laisser attirer par les pièges nombreux du monde matériel ; tous existent pour une seule raison : jauger notre détermination à rester entre de bonnes mains. Serons-nous suffisamment faibles pour ne pas vouloir relever ce défi ?

À suivre...