Lire les Téhilim (Psaumes) 3:7


(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Je n'ai point peur des myriades de gens qui sont campés autour de moi.” (Psaumes 3:7)

Dans le verset précédent, le Roi David avait proclamé que l'Éternel est son soutien. C'est dans ce soutien que David trouve la source de sa confiance plutôt qu'en lui-même. D'un côté, il est extrêmement prétentieux de penser pouvoir nous sortir des situations difficiles en nous servant de nos talents ; de l'autre, il est doux et plaisant de savoir que c'est du Créateur que nous dépendons !

La véritable humilité

La vie est remplie de demandes et d'exigences qu'il est impossible d'éviter. Dans notre travail, on attend de nous une certaine compétence ; gare au chômage si nous décevons ! En tant que parent, nous devons être des exemples pour nos enfants ; les spécialistes de l'éducation ne manqueront pas de pointer le doigt vers nous si nous avons échoué. Au sein du couple, c'est le bonheur de notre conjoint que nous devons combler, sans pour autant avoir l'impression de nous perdre nous-mêmes ! Comment faire pour réussir tout cela ?

Le plus grand piège est celui de la vantardise et de l'orgueil. Nous tomons dans ce piège si nous pensons que notre réussite professionnelle s'explique par nos compétences. Nous sommes bien orgueilleux de penser que la vie droite que mènent nos enfants trouve son origine dans notre façon de vivre. Également, la paix conjugale ne dépend certainement pas de notre réussite à être un mari ou une femme parfait-e.

Tous les succès sont envoyés du Ciel et ne dépendent pas de notre comportement. Penser autrement nous fait friser l'orgueil, qu'à D-ieu ne plaise. En même temps, nous ne sommes pas libres de nos responsabilités et nous devons tout faire pour tenir les différents rôles qu'on attend de nous. Ceci est le deuxième piège à éviter : croire que nous pouvons rien faire dans la mesure où tout est déjà écrit et prévu dans le Ciel.

Si nous évitons ces pièges, cette dichotomie possède un avantage immense : ne pas faire dépendre nos succès de nos talents limités. De fait, nos erreurs sont multiples et nos fautes nombreuses. Cependant, c'est l'esprit reposé que nous pouvons affronter les défis quotidiens.

L'essentiel consiste à ne pas limiter nos efforts pour bien faire et pour réussir. Ceci est l'aspect essentiel de notre travail en ce monde. D'autre part, le Ciel décidera de nos succès ou de nos échecs en fonctions de critères trop complexes pour être entièrement compris par l'entendement humain. Une seule chose doit nous guider : la confiance entière et absolue en la Justice divine. Nos efforts liés à cette confiance et ce que le Créateur attend de nous. Rien de moins, mais rien de plus.

À suivre…