Lire les Téhilim (Psaumes) - 1:1 (1)


(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Heureux l'homme qui ne suit pas les conseils des méchants, qui ne tient pas dans la voie des pécheurs et ne prend point place dans la société des railleurs.” (Psaumes 1:1)

Le verset d'introduction du Livre des Psaumes dresse la liste des actions que la personne louable doit entreprendre. Souvent, nous rêvons d'être une meilleure personne, de faire moins de bêtises…N'avons-nous pas souvent pensé : “Je ne me mettrais plus en colère de la sorte !” ; “À compter de demain, je serais un bon mari.” ; “Que ferais-je pour être une bonne mère, une femme aimante !”

La réalité est que souvent, notre volonté s'affaiblit dès l'instant où nous devons passer à l'acte et apporter des changements concrets à notre façon de vivre ou à notre façon de faire. Face à ces changements, nous trouvons toujours une bonne raison : “Demain, je commencerais !” ; “La semaine prochaine j'arrêterais de…” Etc.

Les conseils du Roi David

Si nous décidons de nous améliorer, le Roi David nous donne plusieurs conseils pour y parvenir. La personne qui suit ses conseils rencontra sans le moindre doute le succès dans le domaine spirituel et c'est dans cette sphère qu'elle sera “heureuse”. Ainsi, nous ne devons pas nous étonner si la démarche qui nous est proposée ici peut nous amener à nous séparer quelque peu de ce monde et de ses plaisirs.

Ici réside la différence de perspective entre l'homme et l'animal. Ce dernier ne vit que pour le présent. Ses journées sont simples : il lui suffit de manger, de boire, de dormir et de suivre ses désirs instinctifs pour avoir une vie qui lui convienne. L'être humain est d'un niveau plus élevé.

Si D-ieu a créé l'homme, c'est pour que celui-ci s'élève spirituellement du monde dans lequel il vit et qu'en fin de compte, il accorde le minimum d'attention à l'aspect matériel de sa vie. Chaque fois que nous oublions cela, nous nous séparons de notre statut humain pour nous rapprocher de celui d'animal.

Le premier conseil du Roi David est de ne pas suivre les conseils des méchants. Cela peut nous paraître évident dans le domaine spirituel : qui irait demander conseil à propos de notre Service divin à une personne qui s'oppose à la Tora ? Cependant, le Roi David nous prévient que ceci est une règle absolue : nous ne devons pas suivre les conseils des méchants, même si ces conseils ne sont pas du domaine spirituel.

Nous devons comprendre qu'il est impossible – selon le judaïsme – de séparer une personne en plusieurs compartiments. Cela ressemble à un aliment : soit il est kacher, soit il ne l'est pas. Un aliment qui est à moitié kacher est entièrement interdit. Le monde non juif voit les choses différemment. Tel acteur formidable est-il un mari abominable ? “Peu m'importe, il joue si bien !” Un peintre commet-il des actes ignobles ? “Mais ses tableaux sont superbes !” Etc.

Selon la Tora, il est impossible d'être bon à certaines heures de la journée et d'être mauvais à d'autres. Si une personne commet des actes répréhensibles – et qu'elle ne les regrette pas et qu'elle ne cherche pas à se repentir – ses conseils ne peuvent pas être écoutés.