Lire les Téhilim (Psaumes) 2:1


(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Pourquoi les peuples se rassemblent et les nations parlent-elles en vain ?” (Psaumes 2 :1)

Les peuples possèdent une proximité géographique mutuelle, tandis que les nations partagent une idéologie commune. Ainsi, les peuples et les nations représentent l’ensemble de la population mondiale. Le Roi David pose la question à D-ieu : “Pour quelle raison les habitants du monde entier se comportent-ils de la sorte ?” Si la lecture des Téhilim doit nous aider à ouvrir les yeux et à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons, le deuxième chapitre des Téhilim nous y aide particulièrement.

Tous unis vers le même but

De nos jours, les rassemblements géographiques de peuples au sein de “confédérations”, “unions” ou autre “organisations” abondent. Qu’il s’agisse de l’Europe (l’Union européenne), du continent américain (le NAFTA, North American Free Trade), des pays arabes (la Ligue arabe) ou asiatiques (l’ASEAN, Association of Southeast Asian Nations), chaque pays est actif au sein d’une institution qui le regroupe avec ses propres voisins. Dans le cas des pays qui sont éloignés les uns des autres, d’autres organisations ont été créés dont la plus importante est sans aucun doute l’ONU (Organisations des Nations Unies).

Dans tous les cas, le sujet de discussion qui revient le plus souvent au sein de ces assemblées est le conflit israélo-palestinien, et particulièrement le comportement de l’État d’Israël face à la population palestinienne.

On pourrait penser que d’autres sujets plus importants pourraient occuper l’esprit de tous ces pays : en fin de compte, que représente la superficie de la Terre d’Israël au niveau mondial ? De plus, un nombre important de ces pays font face à une situation catastrophique dans le domaine des droits de l’homme, de l’économie, etc.

Pourtant, nous savons tous que les leaders politiques du monde sont toujours prêts à se donner la main pour dénoncer Israël et sa politique. En Israël, tout a été essayé : la politique de la droite et celle de la gauche, la fermeté envers les palestiniens et la main tendu, etc. Tout cela a été vain et le constat reste le même : le monde entier en veut toujours plus de la part de l’État d’Israël, sans afficher la même résolution envers les palestiniens.

Voici la raison pour laquelle “les peuples se rassemblent et les nations” délibèrent : pour afficher leur volonté de s’opposer à la Volonté divine et au rassemblement – dans la paix – du peuple d’Israël en Terre sainte. Un jour ou l’autre, dans une assemblée ou une autre, le même scénario se déroule : une condamnation politique, un rappel à l’ordre diplomatique ou un boycott à l’encontre d’Israël, de son peuple, de ses produits. Depuis des décennies le même processus se déroule sous nos yeux.

Dans les versets qui suivent, le Roi David explicite sa question et nous aide à prendre conscience qu’il ne faut mettre aucune confiance en les peuples ni les nations du monde, y compris en le pays dans lequel nous vivons.

Suite...