Lekakh (2ième recette)


Lekakh (2ième recette)

Temps de préparation : 10 minutes



Cuisson : 45 à 50 minutes ( à surveiller)

Ingrédients :

3 verres de farine
2 sachets de levure chimique
1 cuillère à soupe de cacao
1/2 verre de sucre
2 c à café de café instantané dilué dans 3/4 verre d'eau tiède
1/2 verre de miel
1/2 verre de confiture d'abricot (ou de coulis)
1 c à café de canelle en poudre
4 oeufs
3/4 verre d'huile

Préparation :

Ohéééééééééé !!!!!! Merci à tous pour vos magnifiques messages pleins de joies et de... promesses !!!!! On attend les preuuvvvessss de vos engagements maintenant !!!!! Enfin... D-ieu attend les preuves !!!!!

Allez va !! Avec toutes ces téfilotes, ces tsédakotes, ces Mitsvotes, ces kapparotes, ces smakhotes !!!! On va bien arriver à avancer tout de même !!!!

On m'a réclamé (encore !!!) la recette du Lékakh : il est vrai que je vous ai déja donné une recette l'année passée, mais celle que je vous envoie de suite, est d'une simplicité, d'une facilité et d'un .....hummmmm !!! goût, à vous lécher les ...doigts !!!! Elle me vient de mon amie Esther (Mazaaaallll tovvvvv !!!! C'est une toute nouvelle et jeune mamie depuis ....Roch Hachana !!! Quelle magnifique entrée en matière !!!!!!) 

Cette recette est délicieuse et vous en trouverez bien d'autres sur son blog extraordinaire (La table juive). Au fait ? Qui connaît la coutume du Lékakh ???? Chez 'Habad, avant Yom Kippour, il existe une coutume qui consiste à demander à son ami ou au chef de la communauté, un morceau de gâteau au miel (Lékakh). Chacun pense à ce moment : "S'il a été décidé que cette année je devais avoir recours à la charité, que ce décret s'accomplisse maintenant en demandant ce morceau de lékakh !".

Ce gâteau au miel fait aussi allusion au service de la Téchouva supérieure : l'attachement et l'union des Juifs avec D-ieu dans l'amour et la joie, ce qui est le sujet de Erev Kippour (veille de Kippour). En effet, le mot "lékakh" apparait dans le verset de Michlée (2,4) : "Je vous ai donné une bonne part (lékakh)". Bien que ce verset parle de Tora, l'explication simple est que D-ieu donne une bonne part pour chaque Juif : le don du lékakh

Ainsi, en recevant ce gâteau au miel, nous souhaitons que D-ieu donne une bonne part à chacun : une bonne part c'est une part de D-ieu, une part de l'Essence car nos Sages nous disent : "Lorsque l'on tient une partie de l'Essence, on tient toute l'Essence". D'autant que celui qui donne le lékakh est considéré comme l'envoyé de D-ieu et ne dit-on pas que "l'émissaire est comme celui qui l'envoie" ?

Mélanger tous les ingrédients dans un grand saladier à l'aide d'une cuillère en bois. 

Placer dans 2 moules longs en alu jetable. Déposer dans le four préchauffé T 170° 45 à 50 mn (à surveiller).

Voilà mes trésors, je vais, de ce pas, sortir mes madeleines au coeur de chocolat et si elle sont... hummmmmmm... je vous envoie la recette !!! 

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii mes trésors et Chana Tova ou metouka encore une fois à tous !!!!!!!!! Que nous ayons le Bien visible et tangible comme nous l'a toujours souhaité notre Rabbi !!!