Liqouté Moharan - Leçon 19

Liqouté Moharan - Leçon 19

“Le Midrach cite la question posée par les hérétiques à propos de la mitswa de la circoncision. “Comment se fait-il” demandent-ils, “que D-ieu ait créé quelque chose [l’homme] qui ait besoin d’une rectification ?” Cependant, ceci était précisément l’intention du Créateur.”

“De fait, la rectification principale de chaque chose est réalisée ici-bas, dans ce monde. (…) Hachem a créé l’univers entier pour l’homme. Celui-ci possède le libre-arbitre spécifiquement pour qu’il puisse rectifier toutes les choses.”

Commentaire :

Rabbi Na’hman de Breslev nous apprend un principe fondamental dans notre Service divin. Hachem a créé l’univers entier en laissant à chaque personne juive le soin d’y apporter la “touche finale.” C’est cette touche finale qui nous permet de rendre gloire à D-ieu.

Ainsi, D-ieu a créé l’homme avec un besoin inné de manger. En consommant les aliments dont nous avons besoin pour vivre, nous avons le choix de rendre gloire à D-ieu ou de L’ignorer, que D-ieu nous préserve.

Si nous faisons attention à manger kacher, à prononcer les bénédictions adéquates avant de manger… nous apportons la “rectification spirituelle” dont chaque aliment a besoin. À l’inverse, si nous mangeons comme le font les personnes non juives et les animaux, nous utilisons ce qu’Hachem a mis à notre disposition pour une raison autre que Sa volonté.

Se rapprocher de D-ieu

Il en est de même avec la multitude d’actions que nous avons l’occasion de réaliser chaque jour. Si chacune de ces actions nous permet de penser à D-ieu et de nous en rapprocher, nous donnons la “touche finale” à toutes les choses que nous utilisons, à tous les produits que nous consommons…

C’est pour cette raison que la personne juive ne divise pas ses journées en deux parties distinctes : celle pendant laquelle elle sert Hachem (en priant, en étudiant la Tora…) et celle pendant laquelle elle n’a pas de lien direct avec le Maître du monde (à son travail, en vacances…)

Selon le judaïsme, c’est chaque geste de la vie quotidienne qui nous permet de rendre gloire à D-ieu et de nous en rapprocher. Lorsque nous vivons avec cette pensée, la vie devient remplie de signes qu’Hachem nous envoie pour Le servir et chacun de ses signes est l’occasion d’afficher notre joie de servir D-ieu et de Lui montrer l’amour que nous Lui portons.

Heureuse est la personne qui vit une telle vie et qui utilise chaque seconde de son existence dans ce monde pour se rapprocher du Créateur !