L'épanchement de l'âme (11)


(Lac glacier islandais à minuit)

Lors de la récitation de la prière de minuit (Tiqoun 'Hatsoth), il est possible d'exprimer tout ce que nous avons dans notre coeur, comme nous le ferions pendant hitbodédouth. De fait, cette prière [qui fait référence à la destruction du Temple de Jérusalem] n'est pas seulement prononcée pour un évènement du passé. L'essence de la récitation du Tiqoun 'Hatsoth concerne ce que nous faisons actuellement.

Si nous récitons cette prière selon cette perspective, nous pouvons trouver tout ce qui se trouve dans notre coeur pendant que nous disons Tiqoun 'Hatsoth. Ceci est également le cas lorsque nous récitons les Psaumes : nous devons nous voir et nous trouver dans chaque verset des Psaumes, des supplications, requêtes et seli'hoth. Facilement, simplement et sans ingéniosité, nous pouvons nous trouver dans toutes les supplications, requêtes et particulièrement les Psaumes que nous récitons au nom de l'ensemble du peuple d'Israël et qui inclut chacun d'entre nous.

Toutes les luttes que nous menons contre notre mauvais penchant – ainsi que tout ce que nous avons fait pour s'opposer à lui – sont expliquées et exposées dans les Psaumes. De fait, les Psaumes font référence principalement aux guerres contre le mauvais penchant et ses armées. Ce sont eux qui représentent l'essentiel de nos ennemis et de nos adversaires et qui désirent nous empêcher d'emprunter le chemin de la vie ; ce qu'ils désirent, c'est nous faire descendre le plus bas possible – que D-ieu nous préserve – si nous ne prenons pas garde à eux. C'est uniquement pour ce type de guerre que le livre des Psaumes fut rédigé.

De fait, la règle générale, l'origine et le fondement de tous les conseils qui permettent de nous rapprocher de D-ieu consiste uniquement en la récitation des Psaumes, autres supplications et requêtes et hitbodédouth. Dans tous les cas, il s'agit de s'exprimer devant notre Créateur et de formuler nos requêtes afin qu'Il nous rapproche de Son Service divin. C'est seulement grâce à cela que nous pouvons sortir vainqueurs de cette guerre : en étant extrêmement fort et courageux; en priant – toujours et abondamment – et en suppliant D-ieu constamment, peu importe ce qui est arrivé. Alors, il est évident que nous sortirons vainqueurs de cette guerre. Heureux est notre lot !