À quel moment doit-on allumer les Bougies de H'anouka ?


Léh'atéh'ila (à priori), il faut allumer les Bougies de H’anouka immédiatement après la sortie des étoiles (la tombée de la nuit).

Certains Achkénazes allument dès le coucher du soleil (la Chki’a).

Il ne faut pas allumer les Bougies de H’anouka avant l’heure précise de la sortie des étoiles, (excepté la veille de Chabbat H’anouka où nous allumons avant le coucher du soleil, en raison de l’entrée de Chabbat, comme nous l’expliquerons dans l’une des prochaines Halah'otes).

Même une personne prise par ses occupations personnelles au moment de la sortie des étoiles, n’est pas autorisée à allumer avant, car selon l’avis de nombreux Richonim (décisionnaires de l’époque médiévale), on n’est pas quitte de la Mitsva, même Bédi'avad (a posteriori) lorsqu’on allume avant la sortie des étoiles.

Toutefois, si quelqu’un est dans l’obligation de partir en voyage avant l’heure de la sortie des étoiles (et qu’il ne laisse personne à son domicile pour allumer à l’heure), et qu’il craint qu’il n’accomplisse pas la Mitsva d’allumer les Bougies de H’anouka, il devra allumer avant le coucher du soleil, dés l’heure de Plag Haminh’a (l’heure à partir de laquelle on allume les Bougies de H’anouka le vendredi), mais sans réciter les Bérah'ot, car nous appliquons ici le principe de SAFEK BERAH’OT LEHAKEL = lors d’un doute (une discussion) sur la récitation d’une Bérah’a, nous allons à la souplesse, et nous ne la récitons pas.

Mais il est conseillé à cette personne qui doit partir en voyage avant l’heure de l’allumage, de nommer quelqu’un comme son Chaliah’ (son délégué), et de lui confier les clefs de son domicile afin qu’il allume les Bougies de H’anouka à sa place, et à l’heure de la sortie des étoiles. Ainsi, la personne pourra partir en étant quitte de son obligation.

Léh'atéh'ila (à priori), il ne faut pas retarder l’allumage des Bougies de H’anouka, mais il faut les allumer immédiatement à la sortie des étoiles.

Si on ne les a pas allumées à ce moment-là, on peut encore le faire durant la 1ère demi-heure qui suit l’heure de la sortie des étoiles.

Si l’on n’a toujours pas allumé durant la 1ère demi heure qui suit la sortie des étoiles, on peut encore le faire tant qu’il fait nuit (jusqu’à l’heure de ‘Amoud Hachah’ar – l’aube).

Cependant, si l’on rentre à la maison à une heure tardive, et que l’on n’a pas encore allumé les Bougies de H’anouka, il est souhaitable de réveiller 1 ou 2 membres du foyer afin qu’ils soient présents lors de l’allumage, pour divulguer le Ness (le Miracle). Si toutefois, on ne peut pas les réveiller, on allume malgré tout en récitant les Bérah'ot.

Il en est de même pour une personne qui vit seule et qui rentre chez elle à une heure tardive sans avoir allumé les Bougies de H’anouka, cette personne doit allumer malgré tout en récitant les Bérah'ot. (Halacha Yomit)