Une faute qui devient grande

Une faute qui devient grande

Salut à tous,

David a enfin trouvé un emploi dans une petite entreprise où il s’occupe de la comptabilité. Un jour, il a remarqué des petites erreurs que son patron avait faites dans le passé et qui pouvaient jouer un rôle dans les finances de l’entreprise.

Un matin, il est allé voir son patron pour lui expliquer les problèmes qu’il a remarqués, mais son patron était occupé et il ne voulait pas le déranger. Plus les jours passaient, plus les problèmes de comptabilité avaient une influence sur les finances de l’entreprise, mais le problème c’est que David avait peur d’aller voir son patron. Jusqu’au jour où le patron a remarqué le problème, mais il était trop tard ça avait pris une ampleur incroyable.

Tout ça parce que David avait peur de parler à son patron.

Le problème des personnes qui avancent dans la religion c’est qu’ils ont souvent du mal à dire à leur entourage ce qu’ils pensent vraiment. Car c’est vrai la famille n’avait point l’habitude de toutes ces nouvelles « pratiques» et l’enfant ou l’ami n’ose pas contredire sa famille ou ses amis.

C’est sûr que cette situation est très délicate, mais il faut savoir trouver les mots pour expliquer les choses, car sinon le problème se répétera et on n’avancera pas.

Dans le Psaume 34 il est écrit : « Éloigne-toi du mal et fais le bien.» Lorsque nous arrivons dans une situation qui nous convient pas au niveau de la halakha, nous devons trouver les mots, réfléchir à la façon d’expliquer avec politesse à notre entourage que cette situation ne nous convient pas.

Le Rav Kook explique que la téchouva se fait en deux étapes : la première est que l’on se rend compte que l’on est dans le mauvais chemin et la deuxième étape est que l’on décide d’avancer pour retrouver le niveau qu’on avait perdu avant d’avoir fauté. Donc si on n’avance pas la téchouva n’est pas complète, il manquera la deuxième partie.

Donc mes chers amis, nous ne devons pas avoir honte de notre avancée spirituelle ; au contraire : nous devons montrer à notre entourage que l’on sait ce que l’on fait et leur expliquer comment nous devons nous comporter.

Chabbat Chalom.

Pour l’élévation de l’âme de Maarabi ben gina mazouz.

Et la guérison complète de Haïm ben Simha et Aïcha bat hannah et David Ben Fibi, et simha bat margo.