L'interdit de cuire pendant Chabath


Il est enseigné dans une Michna du traité Chabbat (73a) que l’interdit de cuire fait partie des 39 Mélah’ot (interdictions) que la Torah a interdit pendant Chabbat.

Dans le langage de la Michna, cet interdit porte le nom de « Ofé », qui signifie littéralement « cuire par enfournement ».

Tous les interdits en vigueur pendant Chabbat, correspondent aux activités en vigueur dans le Michkane (le Temple mobile que les Béné Israël possédaient dans le désert). Or, il est expliqué dans la Guémara que dans le Michkane, l’activité de Ofé correspondait à la cuisson des plantes qui devaient servir à la Kétoret (combustion d’encenses).

Cependant, si la Michna utilise le terme « Ofé » (cuire par enfournement), pour désigner un acte de Bichoul (cuisson sur le feu au moyen de liquides), c’est tout simplement parce que l’énumération des 39 Mélah’ot, suit le processus de la fabrication du pain (mettre en tas, battre le blé, vanner, moudre, trier, tamiser, pétrir…). C’est pour cela, que la Michna emploie le terme « Ofé » pour désigner l’interdit de cuire.

Est inclus dans cet interdit, le fait de placer sur le feu (ou sur la plaque électrique), un aliment ayant cuit avant Chabbat, mais pas suffisamment, comme par exemple, un aliment à moitié cuit, que l’on place pendant Chabbat sur la plaque électrique. Un tel acte constitue une transgression de Chabbat à titre de Mévachel (cuire).

(Même lorsque l’aliment a suffisamment cuit avant Chabbat, il n’est pas toujours permis de le placer sur la plaque pendant Chabbat, comme ce sera expliqué prochainement, avec l’aide d’Hashem.)

L’interdit de Mevachel (cuire) pendant Chabbat n’est pas du tout lié avec l’interdit de Mav’ir (allumer le feu).

En effet, l’interdit de Mav’ir est totalement détaché de l’interdit de Mévachel.

C’est pourquoi, si une personne cuit pendant Chabbat, elle est condamnable par la Torah, même si cette personne s’est juste contentée de poser son plat pendant Chabbat, sur un feu déjà allumé avant Chabbat. Il en est de même avec une plaque électrique.

Il est interdit de cuire pendant Chabbat, même sur une plaque électrique allumée avant Chabbat. Il faut aviser le public sur cela, car de nombreuses personnes font l’erreur de croire qu’il est permis de cuire pendant Chabbat sur une plaque électrique, et ces personnes trébuchent sur la profanation du Chabbat, tout ceci, par manque de connaissance de la Halah’a. (Halacha Yomit)

(Il est conseillé aux personnes d'origine achkénaze de vérifier avec un rabbin compétent si ces lois s'appliquent à elles de la même façon.)