Raphaël, la joie et le métro

raphael, la joie et le metro


Salut à tous,

Tous les jours Raphaël prend le métro pour arriver à son bureau, toujours le même trajet avec les même personnes qui ne dégagent pas la joie de vivre.

À cause de ces personnes lui aussi a pris l’habitude de ne plus sourire. Il vivait, travaillait sans avoir le sourire aux lèvres, il avait une vie tout à fait monotone.

Mes chers amis souvent il nous arrive de faire notre 'Avodath Hachem (travail envers D…) machinalement, sans avoir du plaisir à faire les mitswoth et les téfiloth (prières). Mais si nous méditons sur la beauté de nos actions, et si nous cassons la routine dans laquelle nous nous sommes enfermés, et nous essayons de prendre du plaisir, notre action prendra un autre sens.

Nous sommes dans la période des Séli'hoth, où nous devons faire des efforts, en nous levant tôt pour la prière, à prendre de nouvelles résolutions, et ce n’est pas toujours facile. Mais même dans cette période nous devons garder le sourire, être joyeux, et ne pas se dire que c’est une période difficile.

Comme dit Rabbi Nahman la joie est une des bases dans notre 'Avodath Hachem. En étant joyeux tout parait plus facile.

Et comme dit la chanson : ''Mitswa guedola liot bessimha taamid !'' (''C'est une grande mitswa d'être toujours joyeux !'')

Chabbat Chalom.

Pour l’élévation de l’âme de Maarabi ben gina mazouz et Rav Mordehai Tsemah’ ben Mazal.

Et la guérison complète de Haïm ben Simha et Aïcha bat hannah et David Ben Fibi, et simha bat margo.

Et pour la yeshoua de sarah bat shoshana, et Yoni ben liora.