Des pensées pures !

348741039_517b11662c_b

Salut à tous,

Le Kaf Ahaïm était un très grand Rav qui était très pauvre. Avant de mourir il est allé voir sa femme et lui a dit : je sais que tu t’inquiètes, car quand je vais mourir tu n’auras aucune ressource mais saches que tu pourras vendre mes tefillin.

Mais il lui expliqua une chose très importante : ma chère épouse tu devras dire à celui qui achètera mes tefillin que lorsqu’il les mettra il devra avoir que des pensées pures.

Peu de temps après sa mort sa femme a voulu vendre les tefillin et pendant des semaines plusieurs personnes lui ont fait des offres. Au bout d’un certain temps elle a choisi un homme qui paraissait être la bonne personne, et elle lui expliqua l’attention qu’il devait avoir lorsqu’il mettra les tefillin.

Pendant de nombreuses années l’homme a mis les tefillin et ressentait à chaque fois une sainteté incroyable. Mais un jour cette chose incroyable qu’il ressentait avait disparu. Il a commencé à être très inquiet et il est parti voir un Rav pour les faire vérifier. Dès que le Rav a ouvert la paire il a découvert que plus aucune écriture n’était inscrite, il restait qu’une page blanche. Le rav lui expliqua qu’il a du avoir d’autres pensées quand il les a mises.

Mes chers amis c’est sûr que cette histoire est particulière mais à notre niveau nous pouvons retenir une morale.

En effet nous sommes dans la période du Omer, où l’on doit travailler les midot (trait de caractère). L’un des traits de caractères les plus important est la pensée, car la pensée est ce qui précède l’action. Le plus souvent pendant la téfila (prière) nous ne pensons pas toujours à ce que l’on dit, alors c’est sûr qu’à notre niveau nos téfilin ne s’effaceront pas mais notre prière n’a surement pas autant d’impact qu’elle aurait pu avoir.

Alors sachons-nous efforcer d’avoir de bonnes pensés et surtout pendant notre prière !

Chabbat Chalom.


Pour l’élévation de l’âme de la mère de Rav Attia Guemara Bat Louisa et Gabriel Kalepski et Maarabi ben gina mazouz.

Et la guérison complète de Haïm ben Simha et Aïcha bat hannah et David Ben Fibi.