Mes études à l'université

Mes études à l'université

Je suis étudiant d'Économie, à l'université. J’ai rencontré des difficultés à m’inscrire à l’université, j’ai donc raté quelques cours et quelques examens en début d’année.

Seulement voilà, après plusieurs mois, je ne m'y plais pas ! Arrivent les partiels, et avec eux un fameux dilemme : dois-je passer les examens et réviser, ou bien commencer à chercher une nouvelle orientation ?

Rétrospection : nous sommes au début de l'année scolaire, la liberté et l'indépendance que peut amener la faculté me plaisent particulièrement. Toutefois, comme dans toutes choses, il y a des avantages – que je viens de citer – et des inconvénients qui ne sont pas des moindres : ayant toujours baigné dans un environnement pratiquant que ce soit chez moi ou à l'école, je ne trouve pas (et ne souhaite pas trouver) ma place dans cet ambiance assez décalée que propose la fac.

De plus, et c'est là où je veux en venir, depuis plusieurs mois j'ai pris conscience de l'importance de D-ieu dans nos moindres faits et gestes. Depuis, je me renforce par la prière et un peu de Limoud. Je demande sincèrement à D-ieu tout ce qu'une personne peut demander de la vie, à savoir dans mon cas l'obtention de mon diplôme entre autre.

Je voulais prendre la décision (bonne ou mauvaise?) de stopper mes études et de trouver ce qui me correspondait le mieux (reprise d'études, yéchiva...). Mes parents étaient réticents à cette idée qui selon eux était prise sur un « coup de tête » et m’ont demandé de continuer.

Vint alors la semaine des examens, on m’informe que mes examens que je devais rattraper du début d’année sont à repasser un samedi sous peine de 0. À ce moment là, il ne faisait plus guère de doute pour moi que je devais arrêter d’une manière ou d’une autre : gam zou letova (tout ce qui arrive est pour le Bien). Tout ce que D-ieu accomplit (que ce soit bonté ou souffrance), Il le fait dans la plus grande justesse et égalité possible. 


Lire tous les articles à propos de "Ma vie moderne."